Se réjouir des obstacles et des difficultés !

Oui, oui ! Vous avez bien compris le titre ! Quand on parle d’obstacles et de difficultés, des frissons peuvent vous parcourir le dos et vous pouvez penser au dernier mauvais moment que vous avez passé. On se dit alors que plus jamais on ne voudrait les vivre. Pourtant, en réalité les difficultés et obstacles peuvent être source de réjouissances à bien des niveaux et vous devriez les accueillir avec plus de bonheur. Voici quelques raisons de les aimer.

Les difficultés vous permettent de devenir meilleur

Chaque obstacle que vous rencontrez vous permet avant tout de progresser. Au lieu de vous transformer en victime et de pleurer sur votre sort, changez votre conception de la vie. Déjà, ce n’est pas parce qu’elle apparaît qu’elle est insurmontable et que vous ne saurez pas y faire face. Vous allez l’affronter de toute manière et chercher des solutions. Même si vous n’y parvenez pas, votre acquis en la matière deviendra un atout et par biais de conséquences, vous n’en serez que plus expérimenté. Vous avez mis en place des actions qui n’ont pas marché ? Vous savez au moins que cela ne marche pas à l’image de Thomas Edison, l’inventeur de l’ampoule électrique qui a déclaré : « Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10.000 solutions qui ne fonctionnent pas ». Alors, vous allez pousser votre investigation et découvrir de nouvelles opportunités.

De la même manière si tout était facile et que tout vous tombait tout cuit dans les mains, où en serait le mérite ? Que ce soit en entrepreneuriat ou dans d’autres domaines comme le sport, l’essentiel est de vous lancer des défis. Les sportifs de haut niveau sont un excellent exemple car ils adorent se challenger avec les meilleurs de leur discipline. Il n’y a qu’à observer les joueurs de football qui sont ravis d’aller affronter des équipes bien mieux classées pour donner le meilleur d’eux-mêmes.

Elles sont sources d’innovation

Les défis vous permettent de trouver des solutions que vous n’auriez peut-être jamais mises en place. Si certaines difficultés n’apparaissent pas, vous ne penserez peut-être jamais à ce que vous auriez pu améliorer.

Prenons un exemple : si vos livraisons se déroulent toujours à l’heure et que vous n’avez jamais de retour client, vous ne penserez peut-être jamais à comment améliorer votre service. Pourtant des services comme le fait de livrer dans une tranche horaire réduite et avec un suivi au top niveau pourraient être organisés au sein de votre service livraison. C’est au travers des problèmes sur lesquels l’on se penche pour les résoudre que nous pouvons découvrir parfois des actions judicieuses auxquelles nous n’aurions jamais pensé.

Ils peuvent par ce biais vous permettre de trouver de nouveaux business model (par exemple quand votre premier business model n’était pas assez rentable) ou encore de nouveaux créneaux. Ils vous sortent plus globalement de votre zone de confort. Il n’y a qu’à voir le nombre d’entrepreneurs qui ont effectué des pivots car ils étaient confrontés à des impasses.

Aimer les difficultés c’est éviter le stress

Pour vous obstacles riment avec stress mais c’est surtout votre manière de les regarder qui entraîne que vous êtes stressé. Deux personnes confrontées à la même difficulté ne réagiront pas du tout de la même manière en fonction de leur vécu ou encore de leur situation. Aimer la difficulté engendre le fait qu’elle arrête de vous mettre dans un état de stress voire de colère. Si vous la prenez avec une attitude positive quand elle arrive en pensant que vous allez pouvoir progresser, vous améliorer, apprendre, être source d’exemplarité cela vous évitera de tomber dans des états de colère ou encore de dépression. Tout est une question de point de vue alors arrêtez de penser que vous subissez la difficulté et soyez heureux de la rencontrer !

Elles font de vous un être exceptionnel

Lorsqu’une difficulté ou une mauvaise nouvelle arrive, tout le monde s’attend sûrement à ce que vous en accusiez le coup comme tout le monde, voire à en subir les conséquences. La personne qui vous indique la difficulté en est même peut-être à l’origine. C’est souvent le cas quand une erreur d’un collaborateur se produit et que la nouvelle vous arrive. Plutôt que de vous mettre en état de stress et de déverser votre colère, si vous acceptez que cette difficulté cache une opportunité, vous pouvez non seulement aider votre salarié à ne pas culpabiliser, lui montrer comment s’améliorer/éviter qu’elle se reproduise ou en déduire un apprentissage qui pourrait même s’appliquer à d’autres domaines. Votre réponse à la difficulté pourrait en inspirer plus d’un alors, n’hésitez plus à les aimer ! 

Quitter la version mobile