Relancer l’emploi des jeunes dans les PME

Parce que la reprise de l’emploi reste timide en France, la CGPME Ile-de-France propose une séries d’initiatives , soutenues par la Préfecture d’Ile-de-France, pour participer à l’effort collectif, afin que l’emploi retrouve une dynamique plus favorable d’avant la crise. Les TPE et PME disposent ainsi de moyens pour faciliter l’accès à l’emploi des jeunes dans leurs entreprises.

Simplifier le recrutement des jeunes

Ai-je vraiment le temps de me lancer dans un recrutement ? Où trouver la bonne compétence et comment ne pas me tromper de candidat ? Ces questions reflètent les principaux obstacles au recrutement dans les PME. Pourtant, pour surmonter la morosité économique, elles doivent recruter pour renforcer leur stratégie de développement. Des secteurs sont aussi en attente de main d’œuvre comme les services aux entreprises, la construction. Comment permettre que ces postes soient pourvus ?

Les PME ont besoin que le chemin pour réaliser une embauche leur soit facilité, en disposant d’outils concrets et accessibles pour suppléer au manque de responsable des RH, construire leur plan de formation et animer leur équipe. Donner plus de visibilité aux dispositifs d’aides à l’embauche est également un des objectifs du Plan Alternance de la CGPME Ile-de-France, en associant avec l’état et tous les partenaires impliqués dans le secteur de l’emploi en Ile-de-France comme Pôle Emploi, Agefos PME…

Former les PME au recrutement

Dans une PME, il n’existe pas toujours de compétences dédiées au recrutement. C’est souvent le dirigeant lui-même ou son comptable qui s’en charge, parfois réticents à s’engager dans un processus dont ils ne maîtrisent pas tous les enjeux.

Pour y répondre, la CGPME Ile-de-France a construit un site, www.rhacademy.fr, qui propose gratuitement au dirigeant et ses collaborateurs des modules d’e-learning sur les RH. Cet outil conjugue gain de temps et liberté de choix, pour s’adapter aux besoins et aux disponibilités de chacun. Il apprend ainsi à définir une fiche de poste, à réussir un entretien d’embauche, à travers des supports de formation écrits ou vidéos, des cas pratiques.

Aller dans les PME présenter des solutions d’embauche

Le choix du contrat d’embauche est également une étape complexe, lorsqu’on souhaite recruter un jeune. Les Développeurs de l’Alternance de la CGPME Ile-de-France et d’AGEFOS PME Ile-de-France partent à la rencontre des entreprises pour présenter le contrat de professionnalisation.

Comme le précise Sébastien Février, chef de projet à la CGPME Ile-de-France, « tout l’avantage de ce contrat en alternance est de pouvoir recruter en fonction de ses besoins, pour combler des faiblesses, de s’ajuster à chaque situation d’entreprise, tout en participant à la formation du salarié. Ce contrat est également un excellent tremplin pour les jeunes, car il associe plus étroitement formation et expérience professionnelle. Il leur donne plus de chance de s’orienter en fonction des besoins réels du marché du travail ».

Ces avantages ont convaincu la CGPME Ile-de-France, l’état et leurs partenaires de lancer le 14 février prochain le Plan Alternance,pour donner une information pratique aux entreprises sur l’utilisation de ce contrat et de les guider dans leur démarche pour trouver le bon candidat.

Former les jeunes aux compétences PME

Mais comment trouver le candidat prêt à s’adapter à la vie d’une PME ? Les profils recherchés sont souvent plus larges que dans une grande entreprise. Il est demandé aux candidats d’être multitâches. Grâce à l’animation du Réseau Apprentissage, avec le Conseil régional d’Ile-de-France, la CGPME Ile-de-France favorise le financement de centres de formation d’apprentis qui donnent à leurs élèves l’opportunité d’acquérir des compétences transversales et le goût de l’entreprenariat, leur assurant une meilleure insertion dans une PME.
C’est également le but des forums à l’initiative du réseau 100 000 entrepreneurs et de la CGPME 75, durant lesquels leurs dirigeants adhérents rencontrent les jeunes pour leur donner l’envie d’entreprendre.

Rapprocher jeune et entreprises

En effet, favoriser l’emploi des jeunes, c’est aussi leur permettre tout simplement de rencontrer les entreprises. La CGPME Ile-de-France participe ainsi aux différentes initiatives des universités parisiennes, qui donnent plus de visibilité aux talents en licence ou master, comme le 9e Forum Paris 1 – Entreprises, du 8 au 10 mars prochain qui propose aux entreprises pendant 3 jours de recruter leurs futurs collaborateurs parmi 4 000 étudiants. Elle soutient également les initiatives d’associations tels que La Manu, l’ABG (Association Bernard Gregory)… qui donnent l’occasion aux PME de recruter de nouveaux talents.

Le contrat de professionnalisation

En CDI ou CDD
Ce contrat alterne périodes de formation dans ou en dehors de l’entreprise, et périodes de travail en lien avec la qualification recherchée
Qui embaucher ?
Les jeunes de 16 à 25 ans révolus, afin de compléter leur formation initiale. Peuvent également être recrutés les demandeurs d’emploi de 26 ans et plus, inscrits auprès de Pôle Emploi.

Les atouts ?
Un recrutement en fonction des besoins de la PME pour combler ses faiblesses et participer à la formation du salarié.
Une réduction générale de cotisations patronales de Sécurité sociale, dite « Réduction Fillon », s’appliquant aux rémunérations allant jusqu’à 1,6 fois le SMIC. Des exonérations spécifiques sont également possibles pour l’embauche d’un demandeur d’emploi de 45 ans et plus.

Quitter la version mobile