Lettre ou e-mail type de négociation des frais avec sa banque

Les frais de banque impacte la trésorerie. Il est donc nécessaire de négocier les frais avec sa banque. Rédigez selon les principes de l’écriture professionnelle la lettre ou l’e-mail.

Lettre type de négociation des frais avec sa banque

Votre Société
Votre Prénom, NOM
Votre Adresse
Code Postal – Ville
Votre téléphone
Votre e-mail

Société du destinataire
Nom et Prénom du destinataire
Adresse du Destinataire
Code Postal – Ville

(ville à préciser), le (date à préciser)


Contrat : XXX‐XXXX‐XXX

Objet : Négociation des frais de fonctionnement

Monsieur,
Je suis client de votre établissement dont les références sont XXX‐XXXX‐XXX depuis 2008.
J’ai appris que plusieurs établissements proposaient des tarifs plus attractifs en raison de cet écart existant, je
souhaiterais pouvoir réduire mes frais de tenue de compte ainsi que mes frais de commission de mouvement.
En effet, je suis client de votre établissement depuis plusieurs années autant sur la partie privée que sur la
partie professionnelle.

Je souhaiterais continuer à vous confier la responsabilité de mon compte et ne pas à avoir à changer de banque
en profitant des conditions les plus favorables.
En espérant que vous donniez une suite favorable à ma demande.
Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes sincères salutations.
Signature

e-mail type de négociation des frais avec sa banque

Objet : Négociation des frais de fonctionnement

Monsieur,
Je suis client de votre établissement dont les références sont XXX‐XXXX‐XXX depuis 2008.
J’ai appris que plusieurs établissements proposaient des tarifs plus attractifs en raison de cet écart existant, je souhaiterais pouvoir réduire mes frais de tenue de compte ainsi que mes frais de commission de mouvement.
Or, je suis client de votre établissement depuis plusieurs années autant sur la partie privée que sur la partie professionnelle.

Je souhaiterais continuer à vous confier la responsabilité de mon compte et ne pas à avoir à changer de banque en profitant des conditions les plus favorables.
En espérant que vous donniez une suite favorable à ma demande.
Cordialement,

Conseils 

Comment rédiger l’objet ?

L’objet doit comporter une information précise générale.

Vous attirerez l’attention de votre interlocuteur en apportant des précisions complémentaires. Dans le cas d’un e-mailing, le choix des mots est crucial : l’ouverture de l’e-mail et le taux de clics peut augmenter de façon considérable. Ainsi, des mots généralistes tels que « Communiqué sur la vente des billets » ne suscitera guère les clics alors que les mots « C’est parti, réservez vos billets » incitent à cliquer.

Supprimez les mots superflus (articles, prépositions, adverbes…) En effet, ils ne sont pas utiles à compréhension de l’objet. par exemple supprimer : Assemblée générale du jeudi 29 novembre de l ’ensemble du personnel : sur la retraite

->Assemblée générale jeudi 29 novembre ensemble du personnel : retrait

L’objet ne doit pas garder l’objet de l’émetteur

Lorsque vous utilisez la fonction « répondre » l’objet du message est transformé car il reçoit automatiquement le préfixe « RE : ». Si vous laissez l’objet tel quel, au bout de trois échanges de réponses en allers/retours les e-mails seront précédés de « RE: re: re: ». comparaisons et donc des commentaires.

Un livre pour se former à la rédaction

L’essentiel des formules types du courrier d’entreprise (lettres et e-mails)

Une rédaction et des formules adaptées à chaque situation

Télécharger la lettre ou email type de négociation des frais avec sa banque (fichier pdf)

Quitter la version mobile