Comment gérer les fausses rumeurs en entreprise ?

Les rumeurs circulent à la vitesse de l’éclair dans l’entreprise, surtout les bonnes. Les mauvaises ont tendance à être dissimulées au chef d’entreprise qui parfois les découvrent quand elles ont pris de l’ampleur. Le véritable problème reste de savoir comment gérer les fausses, celles qui peuvent notamment nuire à votre image de marque ou votre crédibilité et rapidement démotiver les équipes. 

Ne pas faire semblant de ne pas l’entendre.

Il ne sert à rien de faire semblant d’ignorer les rumeurs. A défaut de réaction, vous risquez vite laisser planer le doute sur le fait qu’elles sont fondées et de créer un sentiment de panique inutile si par exemple la rumeur court que l’entreprise va licencier ou que les services vont être réorganisés ou que l’entreprise va délocaliser… Il faut savoir que ce genre de rumeur est dû à l’inquiétude des salariés qui sont soit influencés par le contexte, sot influencés par leur réalité personnelle. Il vous d’abord admettre que cette rumeur s’est répandue sans que vous vous en soyez rendu compte. Vous pouvez rapidement rassurer vos collaborateurs sur le fait que vous en avez connaissance par une phrase du type « J’ai entendu ce qui se dit » et les conduire à en parler. N’hésitez pas à en parler même à ceux qui ne l’auraient pas entendu qui pourraient ainsi rapidement comprendre qu’elle n’est pas fondée surtout si vous le dites avec le sourire et une expression du visage sereine.

Feignez que cela ne vous atteint pas.

Pour rassurer rien de tel que de ne pas vous mettre en colère et de chercher le ou les colporteurs. Vous ne devez pas montrer que la rumeur vous bouleverse sinon vous risquez de confirmer sa véracité sans le vouloir par votre comportement, comme on aurait par exemple caché une information qui apparaît au grand jour. Souriez comme à votre habitude pour montrer que tout va bien et que la rumeur est infondée. Vous devez rester calme car les gens observent vos réactions. Qu’elle soit fondée ou infondée, la meilleure réaction reste de maîtriser vos émotions.  

Si on vous en parle 

Chaque personne qui vous parle d’une rumeur va chercher à en vérifier sa véracité. Mieux vaut ne pas vous taire et préparer des réponses qui rassurent comme : « Ceci n’est qu’une rumeur. Nous n’avons aucune intention de licencier, nous n’avons pas l’intention de réorganiser, nous n’avons pas envisagé de délocaliser… ».  Vous êtes celui qui connaît le mieux votre entreprise et donc qui connaissez les évolutions à venir et votre interlocuteur le sait. Il ne s’agit pas d’être sur la défensive, répondez calmement et rassurez et trouvez les arguments pertinents. 

Vérifiez ce qui pourrait faire penser que la rumeur est vraie

Pour pouvoir arrêter une rumeur, il faut comprendre sur quoi elle est fondée. Les rumeurs restent en général basées sur des faits crédibles et des preuves qui existent. Certaines affirmations comme le « ils sont toujours ensemble, il y a donc anguille sous roche », ont bon train et vous devez vérifier ce qui les alimente, par exemple si vous mangez toujours avec la même personne. C’est souvent notre comportement qui fait qu’une rumeur se propage et qu’elle prend du corps. Vous devez donc faire en sorte que la source qui alimente la rumeur disparaisse de préférence. La première source de la rumeur reste souvent nous-mêmes sans nous en soyons conscient. 

Prouvez qu’elle est fausse si besoin

Si vous sentez que la rumeur va trop loin, il est temps de passer au stade 2 et de démontrer qu’elle est fausse. N’hésitez pas à réunir vos managers par exemple et à leur faire un bilan de la situation de l’entreprise. Vous devez dans ce cas avoir des preuves ou arguments qui invalident de préférence la rumeur. N’hésitez pas à produire des documents qui prouvent que celle-ci est erronée et y mettre un terme. Bien évidemment vos relations devraient se baser sur la confiance mais il faut parfois savoir faire preuve de transparence, si besoin est, pour ne perdre personne en route. 

Envoyez un email à vos collaborateurs

Si vous voulez que tout le monde apprenne la vérité, rien ne vous empêche d’informer vos collaborateurs que vous avez conscience qu’une rumeur circule et que vous allez faire le point avec vos équipes qui leurs retransmettront les points clés. En admettant la rumeur vous réduisez sa puissance. Ceux qui la propagent le font souvent par égo et pour donner l’impression qu’ils détiennent des informations que les autres n’ont pas. Si tout le monde est au courant leur rôle s’arrête ici. 

Rencontrez la source de la rumeur

Il se peut que vous arriviez à identifier la source de la rumeur. Dans ce cas, il est temps de la rencontrer. Cette rumeur, elle ne l’a peut-être pas répandue intentionnellement et a pu interpréter une donnée. N’hésitez pas à être courtois et à demander à la personne pourquoi la rumeur court. Vous devez lui faire intégrer que certaines informations mal transmises peuvent nuire à l’entreprise et qu’il lui faudra à l’avenir peut-être en parler avec les bonnes personnes ou de faire attention aux déformations. Il se peut que vous soyez déjà en conflit avec la personne, il vous faudra alors lui dire calmement que « répandre de fausses rumeurs n’est pas le meilleur moyen de résoudre votre conflit. ». N’hésitez pas à vous faire accompagner de vos managers si besoin. Vous devez dans tous les cas rester calme. 

Quitter la version mobile