Discours : quelle attitude adopter ?

Il vous est peut-être arrivé de prendre la parole devant un public composé essentiellement de professionnels. Ce n’est pas parce que vous êtes chef d’entreprise que l’exercice est plus aisé que pour les autres. Si vous avez du mal à prononcer un discours devant un public, voici quelques réflexes à adopter !

Vous mettre dans une attitude positive

Bien préparer votre discours n’est pas suffisant pour le réussir ! En réalité, il faut avant tout vous mettre dans le bon état d’esprit. Celui-ci se reflète dans votre attitude. Si vous prononcez un discours alors que vous n’avez même pas l’air d’être convaincu de vos propres paroles ou que vous semblez le réciter sous la contrainte, le public s’en désintéressera sûrement.

Pour commencer, plutôt que fuir la foule devant vous, affrontez-là et portez votre regard sur elle. Inutile de vous pencher sur vos fiches que vous avez probablement déjà bien étudiées. Regardez tranquillement le visage de vos interlocuteurs et visualisez l’emplacement des personnes qui ont le visage content et non sur les personnes dont les réactions risquent d’augmenter votre stress. Faites en sorte de ne pas fuir et gardez une position qui montre à vos interlocuteurs que c’est à eux que vous vous adressez tout au long de votre intervention.

Commencer par une anecdote ou une phrase surprenante

L’avantage de raconter une anecdote que vous avez préparée, c’est qu’elle vous met directement dans vos souvenirs et non dans votre discours. Vous vous concentrez sur votre mémoire et non sur votre ressenti immédiat, ce qui peut vous permettre de vous lancer plus facilement dans le bain. Essayez d’en trouver une en rapport avec le thème de votre conférence ce qui vous permettra de faire une transition facile sur la suite, notamment si vous êtes le présentateur.

N’ayez pas peur de surjouer vos attitudes si votre public est un peu ouvert d’esprit. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cela vire rarement au ridicule à moins d’en abuser et de vous croire dans un one man show. En dehors du fait qu’une attitude plus osée permet de montrer que vous avez confiance en vous, cela mettra votre public dans l’ambiance et captera immédiatement, bien plus qu’un discours morne habituel.

Adopter les bons comportements

Lorsque vous prononcez un discours, vous devez faire attention à votre aspect et à vos gestes. Parfois, on ne sait même pas quoi faire de nos mains, les croiser, les laisser libres ou encore faire des gestes. Sachez que le plus normal est de maintenir vos jambes parallèles à vos épaules. Pour rester à l’aise et pour éviter tout stress, vous pouvez dégager suffisamment le ventre et fléchir les genoux. Il est aussi conseillé de laisser les épaules se dégager et sortir la poitrine afin de mieux respirer.

Quant aux mains, vous pouvez très bien les relever au niveau du ventre et surtout de ne pas les croiser car vous risquez fort de finir dans cette position. Le plus important reste toujours de sourire à vos interlocuteurs et au public. Quand vous prononcez votre discours, il est aussi important de vous tenir au plus près du public.

Les erreurs à éviter à tout prix

Ne pas s’adresser au public : la plus grande erreur est de ne pas parler face au public. Bien que vous répondiez peut-être à la personne située sur le pupitre avec vous, vous êtes tous les deux venus pour le public. Évitez de leur tourner le dos quand vous parlez et surtout, évitez de vous tortiller dans tous les sens. Vous devez vous positionner à un endroit où tout le monde peut vous voir aisément. Sinon, cela impactera la portée de votre discours.

Avoir du mal avec ses gestes : il est embarrassant de voir quelqu’un qui prononce un discours et qui hésite avec ses gestes, notamment avec ses mains ou qui les triture. Vous pouvez faire des gestes simples avec vos mains sans en faire trop, au risque que les interlocuteurs constatent que vous n’êtes pas du tout naturel. Si vous avez du mal à vous maîtriser, essayez de tenir un objet dans la main : un micro et un crayon( si vous ne le pointez pas vers l’assistance) feront l’affaire.

Quitter la version mobile