10 bonnes raisons d’ouvrir une franchise

Les professionnels qui se développent grâce aux réseaux de franchises avaient augmenté continuellement les années avant la crise sanitaire. La franchise possède des avantages considérables qui méritent toute l’attention des futurs entrepreneurs. Cette pratique procure la possibilité de devenir chef d’entreprise tout en limitant les risques financiers.

La franchise : testée et éprouvée

En acquérant une franchise, l’investisseur profite d’un concept testé, d’une entreprise dotée d’un logo et d’une enseigne parfois déjà connue et reconnue. La Franchise a l’énorme avantage d’avoir un business model qui a été éprouvée et qui fonctionne. Vous n’avez plus besoin de réaliser des études pour prouver la viabilité du concept, de déterminer les stratégies adaptées ou encore de définir les cibles potentielles… Votre franchiseur possède la plupart de ces éléments et peut vous dire ce qui marche. Attention tout de même car il vous restera à choisir généralement le bon emplacement ou la bonne zone géographique et que cela ne vous empêchera pas de faire beaucoup d’efforts pour que votre entreprise fonctionne.

Une minimisation des risques

L’acquéreur d’une franchise profite d’un concept ayant fait l’objet de tests, en général sur d’autres zones et régions du pays. La zone sur laquelle il va réaliser son exploitation manifeste, en général, une similarité avec celles qui ont été choisies pour lancer l’activité. Dans ce contexte, le risque est réduit et vous bénéficiez d’une expertise certaine à vos côtés : celle du franchiseur. Rien ne vous empêche d’ailleurs de lui demander de l’aide ou de le solliciter si vous rencontrez une difficulté particulière. Il est dans son intérêt que vous connaissiez également le succès, surtout si vous lui versez des royalties.

L’entreprise peut déjà avoir des clients

Certaines franchises existent sur tout le territoire français. L’entrepreneur n’a parfois plus besoin de faire connaître sa marque. Dès le démarrage, il dispose d’une clientèle potentielle qui peut venir uniquement pour celle-ci. Il lui « suffit » de la fidéliser et d’appliquer les recettes qui ont fait leurs preuves dans des zones géographiques différentes. Il se peut également que le franchiseur ait déjà reçu des demandes auxquelles il n’a pas pu répondre avant votre installation car il ne couvrait pas la zone géographique. N’hésitez pas à lui demander si c’est le cas et à voir avec lui comment exploiter sa base de données sur votre zone géographique.

La stratégie commerciale et la communication

Le marketing et la communication restent à la charge du franchiseur. Ce système permet à l’investisseur d’éviter cette lourde tâche et les coûts afférents. La plupart du temps, vous restez libre de certaines initiatives locales dans la limite des conditions déterminées à l’origine notamment si vous souhaitez faire de la publicité. Regardez bien votre contrat de franchise et n’hésitez pas à poser la question à votre franchiseur pour déterminer ce que vous pouvez faire en la matière.

L’assistance et les conseils

À partir du moment où l’investisseur signe le contrat, le franchiseur doit se tenir à disposition pour fournir des conseils et une assistance. Cela lui permet d’assurer une meilleure gestion de son investissement et d’apprendre éventuellement le métier si vous ne le connaissiez pas avant. Vos salariés bénéficient parfois également de formations réalisées par le franchiseur. Dans tous les cas, vous êtes accompagné et évitez les impairs liés aux débuts de l’entreprise.

L’exclusivité territoriale

À la différence d’autres typologies d’entreprises, ceux qui optent pour la franchise profitent généralement d’une exclusivité territoriale. Ils disposent d’une garantie que la marque ne vous fera pas de concurrence ou qu’un autre franchisé ne dépasse les limites de sa zone géographique.

Facilités de financement

Les banques sont très réticentes à accorder des crédits aux entreprises dont le concept n’a pas été éprouvé. Cette réticence s’amplifie lorsqu’elles constatent que le concept du projet de l’emprunteur est nouveau ou qu’elle ne connaît pas du tout votre activité. Avec la franchise, vous pouvez obtenir plus facilement votre financement, étant donné que le concept a été prouvé et que des chiffres similaires peuvent être apportés.

Un gain sur les coûts d’achat

En principe, quand un entrepreneur réalise ses achats, il ne le fait que pour lui et ne dispose pas d’une centrale d’achat. Dans certaines franchises, les coûts sont négociés par une centrale qui réalise ses achats pour tous les franchisés. Vous pouvez ainsi bénéficier de centaines, voire de milliers d’articles à des coûts négociés par l’enseigne. Vous profitez d’un effet de volume. N’hésitez pas à demander à votre franchise comment elle fonctionne et votre niveau de liberté. Attention car certaines enseignes exigent que tous vos achats passent par elle.

La gestion d’entreprise facilitée

L’entrepreneur dans une franchise n’a pas vraiment à créer les tableaux de bord de son entreprise. Vous pouvez même demander à votre franchiseur de vous aider à les concevoir. Parfois, le franchiseur s’occupe même de vous fournir les données par l’intermédiaire d’un intranet. Ce système demeure favorable au dirigeant franchisé étant donné qu’il passe moins de temps à assurer la gestion pure de l’activité et peut se consacrer aux tâches relatives au business.

Vous êtes intégré dans un réseau

Le dirigeant profite de l’assistance, de la collaboration, des conseils et des astuces des autres franchisés de la marque. Certaines franchises n’hésitent pas à mettre en relation les différents franchisés au travers d’événements, voire de rencontres spécifiques. Les membres de ce réseau n’hésiteront pas à partager avec vous leur expérience et vous disposez parfois d’un intranet pour contacter vos pairs. L’intégration au sein de ce réseau vous permet d’éviter les mauvaises pratiques.

Quitter la version mobile