3 conseils pour savoir si vous avez le profil de l’entrepreneur ?

Vous vous êtes lancé. Vous êtes à votre compte peut-être par choix, par conviction, par opportunité ou tout simplement parce que c’était la solution qui semblait la plus simple pour concilier famille et carrière. Les mois passent et l’euphorie s’estompe. Les clients ne se bousculent pas devant votre porte. Et vous vous posez la question qui fâche : ai-je vraiment le profil pour entreprendre ? Car, oui, il y a, paraît-il, un profil pour entreprendre ! En tout cas, dans l’inconscient collectif.

Les caractéristiques que la société lui donne

En général, c’est un homme (!). Il est ouvert, adaptable, créatif, dynamique, volontaire et persévérant. Il sait prendre des risques, fédérer, innover, s’adapter rapidement, négocier efficacement, décider avec peu d’éléments en main. Bref, il sait presque tout faire ! …. lui !

Elles sont devenues de plus en plus nombreuses les femmes entrepreneures qui ont dépassé ces préjugés et elles le seront de plus en plus car les réussites de femmes entrepreneures deviennent exponentielles.

Si vous ne vous êtes pas reconnu dans le profil alors que faire ? Mettre la clé sous la porte et les pieds sous la couette ? Non ! Regardons plutôt la situation en face. Entreprendre, c’est avant tout créer et bien souvent, c’est créer un chemin là où il n’y en a pas.

Les 3 actions essentielles

Quelles que soient les raisons qui vous ont amené à créer votre business, à vous installer à votre compte, quels que soient vos talents, vos défauts, vos compétences et incompétences, il y a 3 actions que vous devez réaliser si vous souhaitez aller de l’avant.

1/ Développer une vision claire

Savoir où vous voulez aller et ça, le plus concrètement possible est essentiel. Pour cela, il vous faudra répondre à la « fameuse » question que nous adorons tous : Comment voyez-vous votre business dans 3 ans ? D’autres questions devront trouver des réponses : Où vivrez-vous ? Comment s’organisera votre temps de travail ? Qu’aurez-vous accompli ? Combien de revenus aurez-vous généré ? Aurez-vous un nouveau bureau ? De nouveaux produits/services ? … Décrivez votre vision avec tous les détails. Puis laissez reposer.

2/ Trouver son talent

Vous êtes peut-être écrivain, créateur ou créatrice de bijoux, graphiste, formateur ou formatrice, sophrologue, photographe, prof de yoga… mais quelle est votre arme secrète ? Qu’est-ce que vous faites de différent, de mieux, d’original ? Qu’est-ce que vous aimez le plus ? Quels sont les types de problèmes que vous aimez résoudre ? Quels sont les clients, les situations que vous préférez ? Où avez-vous obtenu vos plus beaux succès ?

Dans ces réponses, se cache votre talent, ce qui rend votre business unique et différentiable. Trouvez-le, boostez-le, packagez-le et faites-en le cœur de votre activité.

3/ Persévérer

Lorsque nous cherchons à résoudre un problème, nous avons tendance à essayer une, deux voire trois approches. Si cela ne marche pas, nous en déduisons souvent qu’il n’y a rien à faire, que c’est comme ça, insoluble ! Notre cerveau adore généraliser et nous devenons donc convaincus que nous avons tout essayé. Et pourtant ….

Si nous n’arrivons pas à vendre nos produits, à créer notre offre, à nous faire connaître, à vivre de notre passion, à nous organiser, posons-nous la question : qui y arrive ? Qui sait faire ce que je ne sais pas encore faire ? Qui peut m’aider, m’apprendre ? Quelles idées issues d’autres domaines d’activité pourraient débloquer ma situation ?

Alors que vous soyez l’entrepreneur (e) type ou pas, quelle importance, vous avez en vous tout ce qu’il faut. Votre projet n’attend que vous ! Révélez-vous !

Quitter la version mobile