Savoir dominer ses émotions pour bien entreprendre

Que doit-on penser du comportement d’un entrepreneur inerte avec, à sa charge, un projet professionnel à développer ? Et d’un responsable hiérarchique hyper-sensible et stressé qui perd ses moyens en présence de ses collaborateurs ? Si, en dehors de cela, l’entrepreneur a les qualités requises, c’est dommageable. Certains moyens existent pourtant pour améliorer, ou même corriger, ces problèmes. Il faut avant tout parfaitement se connaître et savoir maîtriser son énergie. Alors, comment peut-on la canaliser efficacement ?

Les recherches de Robert Plutchik (1980) 

Le psychologue Robert Plutchik (1980)  a identifié 8 émotions primitives qui nous permettent de nous retrouver dans la jungle des émotions.

Il recense des émotions dites « primaires » (joie, tristesse, peur, colère, dégoût, surprise) et d’autres, secondaires (voire tertiaires), construites à partir de mélanges d’émotions primaires et de cognitions et d’appréhensions particulières et on peut aussi  catégoriser les émotions en fonction de deux dimensions orthogonales : la valence : le fait qu’une émotion soit ressentie comme positive ( joie) ou négative ( tristesse), l’arousal ou excitation : le fait qu’une émotion soit d’intensité faible (contrariété) ou élevée (colère) Chaque émotion possède ainsi à la fois une certaine valence (positive ou négative) et un certain niveau d’intensité. 

Les conclusions d’une étude américaine

Une étude américaine de 2017 montre toute la complexité de l’univers émotionnel. Les chercheurs ont utilisé 2185 courtes vidéos qu’ils ont montrées à 853 participants. Grâce à une analyse statistique performante , les chercheurs ont pu identifier 27 pôles d’émotion distincts

Les émotions font partie inhérente de l’être humain et en font  son identité. Elles peuvent être un véritable atout quand elles sont liées à l’empathie et la bienveillance mais un véritable frein  quand elles sont liées à la peur fort  utile lorsqu’elle nous informe d’un danger, d’une menace potentielle ou réelle car elle nous prépare à fuir, ou à agir. Elle peut être également liée à une appréhension, elle peut alors s’avérer stimulante ou bloquante., à la colère qui est elle liée souvent à un sentiment de frustration, d’un sentiment d’injustice…

Manifestations physiques et causes

L’entrepreneur ne doit pas laisser l’émotion le submerger et dominer sa personne. Cette dernière peut se traduire par des tremblements dans les jambes ou bien par les mains moites. Dans tous les cas, sa vision des choses devient floue. Les battements de son cœur s’accélèrent lorsqu’il doit prendre la parole. Toutes ces manifestations physiques sont courantes en cas de stress et touche une personne plus particulièrement quand les événements la dépassent. L’entrepreneur a alors peur de mal faire ou bien de se tromper et il perd subitement ses moyens. Malheureusement, ce genre de situation arrive généralement au moment inopportun.

Ce phénomène n’est pas rare et concerne de nombreuses personnes. En cause, l’incapacité à gérer ses émotions. Le plus frustrant, c’est que dans ces moment-là, l’entrepreneur ne peut exploiter ses compétences professionnelles correctement. Finalement, il en vient presque à perdre toute estime de soi. Ces situations arrivent souvent en cas de prise de parole en public. Existe-t-il des solutions pour résoudre ce problème ?

Apprendre à dominer son énergie

Canaliser son énergie va permettre à un entrepreneur de vaincre les obstacles qu’il rencontre. Lors d’une journée de travail, il est confronté à de nombreuses situations stressantes comme lors de rendez-vous ou bien de réunions importantes. Il devra faire preuve de concentration et mobiliser toutes ses ressources pour gérer au mieux ces différentes situations.

Mais comment canalise-t-on son énergie ? Le sport le midi ou après la journée de travail peut être une solution. Cela permet d’évacuer toutes les tensions accumulées pendant la journée. L’entrepreneur régule ainsi son énergie. Avec un emploi du temps chargé, il est primordial de gagner en endurance physique. Le jogging ou la gymnastique sont des sports très prisés, même par les politiciens. Cela permet de doser ses efforts. Autre solution, il est également possible de se livrer à des séances de sophrologie ou de thérapies aux méthodes orientales. Finalement, peu importe le moyen, l’essentiel pour un entrepreneur est de gérer ses émotions et son énergie en toute circonstance.

Quitter la version mobile