Qui était Burt Shavitz ?

Reconnaissable par sa grande barbe, Burt Shavitz a rendu son dernier souffle lundi 6 juillet sur le territoire du Maine. C’est grâce à son mode de vie et sa personnalité pour le moins atypique que la marque de cosmétiques naturels Burt’s Bees doit son succès international. À la fois entrepreneur et apiculteur hippie, Burt Shavitz s’est éteint à 80 ans. Mais, qui était-il vraiment ?

Tour d’horizon sur son histoire

Ancien soldat américain et photojournaliste de la boîte Time-Life, Burt Shavitz fut le premier hippie à devenir  l’égérie de soins cosmétiques naturels. C’était un grand apiculteur qui menait la vie simple en pleine nature. La marque Burt’s Bees est le fruit de sa rencontre avec Roxanne Quimby en 1984. À l’époque, il vendait du miel au bord d’une route du Maine, où il  fait la connaissance d’une auto-stoppeuse qui deviendra son associée. Véritable business woman, Roxanne Quimby a tenté sa chance en concoctant des bougies et des baumes à lèvres avec la cire produite par les abeilles de Burt Shavitz. C’est  ensemble qu’il crée l’entreprise Burt’s Bees. Comme toutes marques de produits, il faut trouver le bon logo: Quimby n’a pas hésité une seule seconde à utiliser le visage de Shavitz comme logo de la firme Burt’s Bees.

La marque Burt’s Bees en quelques mots

Burt’s Bees est une marque américaine de cosmétiques naturels: baumes à lèvres, crèmes corporelles, pommades… Tous les produits commercialisés par la firme sont à base de cire d’abeilles et de miel. Shavitz a vendu sa part d’action à son associée en 1999 pour la somme de 130 000 dollars. La société a ensuite été rachetée par l’entreprise de produits d’entretien Clorox huit années après, pour la somme de 913 millions de dollars. Le bénéfice est évident du côté de Quimby. Elle avait empoché 173 000 dollars dont 4 000 qui ont été donnés à Shavitz. Avec ses nombreux millions de dollars de chiffre d’affaires, Burt’s Bees tient la première loge dans sa compétition. Le géant des produits d’entretien Clorox reste parmi les heureux propriétaires de la marque à l’heure actuelle.

La séparation des deux collaborateurs

Le duo Shavitz et Quimby a été brisé en 1994 puisque cette dernière a pris la décision de s’installer en Caroline du Nord. Chacun d’eux vit sa vie sans se reparler, mais la séparation reste douloureuse du côté de Burt Shavitz. Il avait fait l’objet de plusieurs interviews dans le but de faire connaître à son ancienne associée qu’il n’avait aucun regret. Outre cela, il a aussi fait entendre qu’il était totalement désintéressé de l’argent. Il avait même refusé la part du gâteau lors du rachat de sa marque effectué par Clorox. Pour Burt Shavitz, tout ce qui comptait, c’était son terrain de 16 hectares dans le Maine. L’apiculteur hippie y trouvait son bonheur et s’y sentait plus heureux que jamais. Il a su contempler la nature et profiter des bienfaits qu’elle offre. La vie de Burt Shavitz s’est achevée, mais il reste une légende dans l’univers du cosmétique naturel. Son visage et sa barbe continuent d’ailleurs à agrémenter les emballages des produits de la firme Burt’s Bees

Quitter la version mobile