Les podcasts, une valeur ajoutée pour communiquer

Les podcasts, contenus audio numériques, comme nous le disions plus haut peuvent être écoutés n’importe où et n’importe quand. Ils sont surtout un des moyens de communication plébiscités dans ce contexte inédit par les entreprises pour valoriser leur savoir-faire, faire connaître la marque et l’offre existante de produits et de services ainsi que mettre en exergue leur domaine d’expertise.

Oui, mais comment faire ?

Rédiger un contenu original et pertinent : la pierre angulaire


Avant de lancer un podcast, il faut réfléchir en amont aux messages que l’entreprise veut faire passer et à leurs implications, la cible et donc l’audience. Comme tout message, il faut que la cible soit bien cernée et choisie pour ne pas faire un flop. Certains choisissent de mettre en exergue les dirigeants, d’autres les collaborateurs alors que d’autres les produits. Il existe donc un choix à faire dès le début.
Le podcast reste avant tout une histoire qui doit capter l’attention, convaincre, séduire… mais aussi avec un contenu pertinent. Contrairement aux vidéos, il ne possède pas l’atout de rendre captif grâce à l’image. Il doit tout centrer sur le contenu pour susciter l’écoute et une accroche qui incite à prêter son attention dès les premières secondes : « 3 minutes pour comprendre… » ; « les conseils de l’expert… » ; « Les meilleures pratiques… ». Vous pouvez l’axer sur l’histoire de votre entreprise et ses valeurs et ainsi impliquer et fédérer vos collaborateurs et développer leur sentiment d’appartenance par exemple mais vous devez être percutant. Un podcast, si sa communication, est réussie, peut servir à vos commerciaux comme outil complémentaire pour présenter un produit ou même l’entreprise. Il peut aussi être fort utile aux journalistes qui souhaitent récolter des renseignements et y trouver des arguments convaincants pour rédiger un article.

S’adapter à la culture d’entreprise


Mieux vaut adopter un ton et un style correspondant à la culture d’entreprise. N’optez pas pour des contenus complètement décalés s’ils vont à l’encontre de votre image ou de vos valeurs. Il s’agit de garder votre ton ainsi que de ne pas écorner votre image, juste pour faire de l’audimat. Ainsi une banque s’adresse à une cible et peut se lancer à expliquer des produits complexes comme comment investir, comment épargner… De même les assurances, les mutuelles… Cependant, si l’entreprise choisit un ton décalé, il en faudra pas hésiter en amont faire appel à un sémiologue qui décryptera tous les messages implicites.

Analyser les retours


Pour analyser l’audience et les comportements, qu’il s’agisse de textes, d’enregistrements audio, il existe des outils. A la manière d’un client sur un site e-commerce qui étudie le comportement du consommateur, il est indispensable de bien vérifier les réactions sur les réseaux sociaux où le podcast est diffusé. Des données comme le nombre de like, les clics et les partages, la durée d’écoute (l’internaute écoute-il jusqu’au bout ou zappe-t-il dès la première minute, la seconde…) demeurent à suivre. Il ne faut pas hésiter à remettre en question le podcast si celui-ci ne capte pas l’intérêt et à faire des modifications sur le suivant. Comme toute communication, il est nécessaire d’en mesurer l’impact pour pouvoir au fur et à mesure avoir une communication efficace.

Quitter la version mobile