Actualités des startups et entreprises innovantes

S’occuper du bien être des autres, s’assurer de la santé créer des échanges fructueux… les start-up et les entreprises ne cessent d’innover pour faciliter et simplifier la vie quotidienne mais aussi conquérir une clientèle pérenne sont les enjeux des entreprises. Des exemples qui pourraient vous inspirer.

Des robots pour remplacer les chiens guides des personnes malvoyantes 

Geeko

Des chercheurs en robotique de l’Université de Californie à Berkeley ont mis au point un robot destiné à aider les personnes mal voyantes. Ce robot quadrupède pourrait remplacer les chiens guides. Celui-ci peut aider la personne qui le « tient en laisse » à se déplacer en toute sécurité dans un environnement intérieur clos. L’utilité de ce robot est de fournir une aide « plus accessible » aux personnes malvoyantes, car le dressage d’un chien guide exige plusieurs années de formation mais surtout les compétences d’un chien ne peuvent pas être transférées à un autre. Au contraire, les algorithmes développés sur un chien guide robotisé peuvent être facilement déployés sur un autre robot. Ce robot chien guide est équipé d’un capteur LiDARD 2D qui lui permet de détecter son environnement, d’une caméra qui lui permet de suivre « son humain », d’une laisse pour guider la personne malvoyante et enfin d’un capteur de force au niveau de la laisse. Les résultats des premiers tests sont particulièrement prometteurs,

La startup Alan de l’assurance-santé, une nouvelle licorne française

Un an après avoir levé 50 millions d’euros, l’assureur 100% digital Alan, qui compte parmi ses clients WeWork, Deliveroo ou encore JustEat, boucle un nouveau tour de table de 185 millions d’euros pour atteindre ses ambitions. Avec une valorisation désormais estimée à 1,4 milliard d’euros, la jeune start-up rentre dans le cercle des licornes tricolores.Créée en 2016 Alan, qui emploie 350 personnes, propose des contrats d’assurance santé aux entreprises à destination de leurs salariés.  Grâce à cette levée de fonds, la start-up souhaite embaucher près de 400 nouveaux collaborateurs et lancer de nouveaux services Europe. L’accent devrait également être mis sur l’aspect commercial en visant désormais de grands comptes. Son plus gros client compte actuellement 5 000 employés, alors que sa plateforme lui permet de fonctionner avec des organisations comptant jusqu’à 30 000 employés. Elle souhaite développer de nouvelles fonctions pour devenir une « super app » et se déployer un peu plus à l’international en Espagne et Belgique.

Amazon et la coiffure, une gageure ?

Pour le « Amazon Salon » de coiffure dans l’East End de Londres, Amazon n’a pas hésité à en mettre plein la vue : deux étages et 140 m² remplis de technologies High Tech dernier cri. Grâce à une webcam incrustée dans le miroir, les clients pourront visualiser leurs visages en réalité augmentée en temps réel avec leur future nouvelle coupe, teinture ou autre puis ils seront pris en charge par l’équipe de la coiffeuse et styliste londonienne Elena Lavagni. Amazon a pour objectif de montrer son savoir-faire technologique ? Selon le blog officiel de l’entreprise : « Il s’agira d’un lieu expérimental où nous présentons de nouveaux produits et de nouvelles technologies, et il n’est pas prévu actuellement d’ouvrir d’autres salons Amazon ». En plus de la réalité augmentée, Amazon compte bien montrer sa technologie « pointer et apprendre » qui servira de guide pour commander. Mais derrière cette vitrine, Amazon se lance dans la vente de cosmétiques et de mode et donc va se servir du salon pour en faire la publicité.

Belén Garijo, chez Merck, devient la première femme à diriger un groupe du DAX

Samedi 1er mai, l’Espagnole Belén Garijo a officiellement pris la tête du groupe pharmaceutique allemand Merck, qui devient ainsi la première entreprise cotée au DAX, l’indice-phare de la place financière de Francfort, à être dirigé par une femme seule.  L’arrivée de Belén Garijo à la tête de Merck n’est pas un scoop. Aux côtés du patron Stefan Oschmann, elle a réussi à imposer  Merck sur les marchés. Le titre Merck vaut actuellement 146 euros, contre une trentaine d’euros en 2011, et profite dans ce contexte de sa position de sous-traitant pour les fabricants de vaccins. Depuis 2015 à la tête du département pharmaceutique, Belén Garijo a redressé l’activité, dont les brevets arrivaient à échéance, et relancé les efforts de recherche et développement, ce qui est une idée fort judicieuse. De plus, elle a  élargi le portefeuille des clients du groupe. Autrefois concentré uniquement sur l’Europe, Merck est aujourd’hui un groupe pharmaceutique qui s’est bien implanté aux Etats-Unis et en Chine.

Dans la Silicon Valley, Clubhouse, ambassadeur de la voix et des échanges

L’application de conversation vocale lancée il y a moins d’un an qui a explosé pendant le confinement. 10 millions d’inscrits en moins d’un an.  Clubhouse : pas de texte, pas de vidéos, pas de photos, seule la voix humaine qui récèle de tant d’émotions. On peut se connecter sur Clubhouse à toute heure : il y a toujours un salon où une personne parle . Les célébrités, les experts et les auditeurs se retrouvent dans la même salle vituelle  On peut intervenir, si on lève (fictivement) la main et qu’on est appelé « sur scène » par le modérateur. La voix crée manifestement plus d’empathie que l’écrit, elle exerce sa magie.  Clubhoise est est valorisée 1 milliard de dollars moins d’un an après son lancement par les deux jeunes ingénieurs Paul Davison, le fondateur de Highlight, application de rencontres fortuites, et Rohan Seth, un ancien de Google.

Quitter la version mobile