Le télétravail

L’épidémie qui sévit aujourd’hui, les grèves des transports pendant deux mois, les intempéries… ont placé le télétravail comme une alternative à l’absentéisme contraint par les circonstances. De nouvelles manières de s’organiser sont apparues afin que les entreprises comme les collaborateurs ne se retrouvent en difficultés majeures car il est évident que leurs intérêts sont communs dans cette tempête.

Le télétravail ne s’improvise pas

Il faut savoir que la possibilité de travailler en télétravail à l’initiative du salarié doit être cependant prévue dans le contrat de travail ou à défaut dans la convention collective ou encore dans la charte après avis du CSE. (Comité Social et Economique). L’ordonnance du 22 septembre 2017, ratifiée en mars 2018, facilite désormais le recours à ce mode travail, en imposant notamment à l’employeur de motiver sa réponse s’il refuse la demande du salarié. Elle a assoupli les modalités de recours au télétravail. 

Quels sont les atouts du télétravail ?

Le salarié n’est pas interrompu par des appels ou des distractions venues des collègues ou autres et développe sa concentration. Il faudra cependant prendre attention à l’environnement du salarié (enfants, conjoint…) qui pourrait être susceptibles d’apporter des distractions. Il reste donc nécessaire de considérer le comportement habituel du salarié dans le cadre de l’entreprise qui sera un excellent indicateur.

La délégation est un facteur de développement de la confiance : le télétravail implique le salarié dans sa mission et le conduit à s’organiser. Il se responsabilise et prend une autonomie qui peut renforcer sa motivation. L’entreprise lui fait confiance et il lui rend. 

Le télétravail permet d’adapter son rythme de travail au rythme des enfants ou des contraintes familiales et permet de réduire le stress généré par les retards de trains qui empêchent le salarié d’arriver à l’heure au travail ou d’aller chercher selon les habitudes scolaires ou autres. Le salarié peut ainsi gérer des imprévus comme une fuite d’eau sans pour autant s’absenter de l’entreprise. 

Selon différents sondages le télétravail réduit les retards, les arrêts maladies et l’absentéisme de manière considérable et supprime nombre de stress.

Des lettres types pour la mise en place du télétravail

Vous trouverez quelques lettres types qui vous seront utiles pour la mise en place du télétravail au sein de votre entreprise.

Lettre du salarié : demande de recours au télétravail en l’absence d’accord collectif ou de charte 

Nom et Prénom 

Adresse 

Nom du service 

Poste occupé 

A l’attention de …… 

Objet : demande de recours au télétravail 

Madame, Monsieur, 

Salarié(e) de votre entreprise …. depuis le …, je vous sollicite par la présente lettre une demande d’autorisation d’exercer mon activité dans le cadre du télétravail selon les modalités prévues par les articles L. 1222-9 à L.1222-11 du Code du travail. 

Le Code du travail prévoit la possibilité d’organiser le télétravail par un accord collectif ou à défaut par une charte. Or, nous n’avons pas de charte ni d’accord collectif dans notre entreprise.  C’est pourquoi je me permets de solliciter une rencontre avec …afin de fixer les modalités du télétravail si vous en acceptez sa mise en place. 

Je vous remercie d’avance de l’attention que vous porterez à ma demande.

Je vous précise qu’il m’est possible d’avoir une pièce dédiée à mon travail ce qui me permettra d’effectuer mon travail dans les meilleures conditions. De plus, je possède les outils nécessaires pour effectuer mes taches et la possibilité d’être en contact avec mon service grâce à la web conférence, une bonne connexion internet….

Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

A savoir : Il est recommandé d’envoyer ce courrier par lettre recommandée avec accusé de réception.

Réponse positive à une demande de télétravail

Nom et Prénom 

Adresse 

Nom du service 

Poste occupé 

Madame, Monsieur,

Le … vous nous avez fait part de votre désir d’effecteur vos missions au sein de votre domicile en ayant recours au télétravail.

Vous occupez actuellement le poste au sein duquel vous exercez les missions suivantes :

Conformément à la charte de télétravail, nous vous proposons de nous rencontrer le …. afin de fixer les modalités de votre travail pour que celui-ci se déroule dans les meilleures conditions.

Compte tenu des circonstances exceptionnelles, pendant la durée de l’épidémie ou de la grève, nous acceptions votre demande de télétravail dont nous reverrons les conditions une fois cette période exceptionnelle passée.

Nous vous prions d’agréer, madame, Monsieur, nos salutations distinguées

Réponse négative à une demande de télétravail

Nom et Prénom 

Adresse 

Nom du service 

Poste occupé 

Madame, Monsieur,

Le … vous nous avez fait part de votre désir d’effecteur vos missions au sein de votre domicile en ayant recours au télétravail.

Vous occupez actuellement le poste au sein duquel vous exercez les missions suivantes :

Après une étude approfondie de votre demande, nous ne pouvons répondre à votre demande

  • Préciser les motifs du refus.

Nous vous prions d’agréer, madame, Monsieur, nos salutations distinguées

Exit mobile version