Le coaching de dirigeant : une pratique qui peut vous aider

Les dirigeants ont souvent tendance à vouloir tout faire par eux-mêmes et à s’appuyer sur leur expérience pour diriger leur entreprise. Sentiments de débordement, de stress ou encore difficulté à prendre du recul sont les premières raisons qui les conduisent à faire appel à un coach de dirigeant, même si certains le font spontanément ou parce qu’ils ont rencontré des dirigeants qui leur ont parlé des retombées positives. Zoom sur les raisons pour les dirigeants de faire appel au coaching. 

De nombreuses compétences à obtenir

Il est clair que, lorsque l’on est dirigeant, les compétences de base à posséder sont nombreuses et qu’il faut devenir ce que l’on pourrait appeler un « super manager ». Entre le développement du leadership, de la performance, du management en temps de crise, de la vision stratégique ou encore de la prise de parole en public, les savoir-faire à maîtriser sont légions. Il reste fréquent de mettre en place des pratiques basées sur ses propres expériences passées pour diriger son entreprise.  

Cependant, chaque pratique s’applique souvent à un cas plutôt qu’à un autre car celle qui se trouve bénéfique dans une situation donnée ne s’applique pas à toutes les situations et peut conduire à une impasse.  Faire appel à du coaching de dirigeant via un coach professionnel comme Agnes Menso vous permet avant tout de maîtriser un socle de base. 

Du recul pour ne pas être englué

L’une des plus grandes difficultés des dirigeants reste la prise de recul. Englué dans un quotidien et dans l’urgence à chaque instant, il est courant de ne pas s’accorder du temps pour regarder la situation de l’extérieur et prendre de la hauteur. Or, rien ne sert de pédaler à toute vitesse si vous allez droit dans le mur. Arriver à fixer des plages horaires dans votre emploi du temps pour prendre du recul représente une bonne pratique. 

Mieux, un œil neuf peut se révéler un plus non négligeable et c’est bien tout l’intérêt du coaching de dirigeant. Et il faut bien le constater : le coach demeure plus objectif que vous, même si vous avez la connaissance de votre métier. Il vous aide à vous poser les bonnes questions, celles auxquelles vous n’auriez jamais pensé ou que vous auriez écarté parce que vous êtes simplement influencé par vos expériences antérieures.

 

“Le coaching de dirigeant est une bulle d’oxygène, dans laquelle la parole est libre et sécurisée. C’est dans cet espace que s’opèrent la prise de conscience et l’élaboration des plans d’action”.

Agnes Menso, Coaching professionnel de dirigeant

Une progression personnelle avant tout

Le coaching de dirigeant reste déterminant quand on parle d’éléments qui peuvent toucher la personne du dirigeant en lui-même. Il lui arrive souvent de se croire invincible et d’avoir une capacité de résistance hors du commun, surtout après quelques années à la direction d’une entreprise. Cependant, il faut bien constater qu’il s’agit d’un des métiers les plus affectés par le burn-out et ou l’équilibre vie personnelle – vie professionnelle a tendance à être omis. 

Il faut gérer sans arrêt le temps et les priorités, ce qui n’est pas une mince affaire émotionnellement. La gestion des émotions épuise sur le long terme et l’isolement bien connu du chef d’entreprise (même avec des associés) peut vite devenir un fardeau supplémentaire. La direction d’une entreprise c’est avant tout surmonter des difficultés sans être affecté par chacune d’entre elles. Certaines pratiques comme la méditation peuvent d’ailleurs vous aider en la matière. Savoir déconnecter régulièrement et prendre du temps pour soi (et pour les autres) sont également des clés pour être plus serein et plus performant.

Des pratiques transposables d’ailleurs

Si on trouve beaucoup d’autres raisons de faire appel au coaching de dirigeant, celle qui nous semble essentielle pour cet article, reste le fait que le coach rencontre sans arrêt des dirigeants de tous les secteurs et justifie d’une compétence qui lui permet de déceler les forces et les faiblesses tant sur le plan technique que sur le plan humain. Les situations, même si elles ne sont pas tout à fait identiques, demeurent souvent basées sur les mêmes difficultés. 

Au fond, peu importe le secteur où vous évoluez, vous pouvez rencontrer des problèmes de trésorerie, de gestion de ressources humaines ou encore de capacité à prendre une décision stratégique. La grande plus-value du coach peut donc se trouver dans un retour d’expérience que vous ne pouvez avoir car au fond on ne reste que le dirigeant d’une entreprise voire de deux ou trois au maximum en général. Le coach est, quant à lui, sans arrêt confronté à ces situations qu’il a vu se résoudre grâce aux méthodes mises en place.

Exit mobile version