Tout est parti d’une cave…Interview d’ Alexandre Bonetti

Faute de temps ou de budget, une entreprise sur deux n’a toujours pas de site Internet. Les indépendants sont dans le même cas. Partant de ce constat, Simplébo prend le pari d’exploiter ce vaste marché, et ainsi aider ces professionnels à se démarquer sur le web.  

Jeune ingénieur bardé de diplômes, Alexandre Bonetti était logiquement prédestiné à une carrière confortable au sein d’un grand groupe… C’est lors d’une conférence de l’association Silicon Students, dont il est le cofondateur, que son destin va prendre une toute autre tournure. Le jeune homme fait alors la rencontre de Marc Simoncini (le charismatique fondateur de Meetic). Son échange qu’il a avec l’entrepreneur éveille soudain en lui la forte envie de se lancer dans l’aventure de la création d’une boîte.

Des débuts timides

Le projet du jeune homme se précise… à ce jour, les grandes sociétés usent à outrance du digital. Alors pourquoi les PME ne pourraient-elles pas, à leur tour, exploiter cette révolution ? Ce sera donc le crédo du porteur de projet. Alexandre Bonetti et ses associés établissent leur premier bureau dans la cave de l’un d’entre eux. Plus « roots » encore que le fameux garage des débuts d’Apple ! L’entrepreneur espère d’ailleurs connaître avec Simplébo le même destin que son idole, Steve Jobs qui a, selon ses mots, suscité une vraie révolution en démocratisant des logiciels très complexes. Porté par l’exemple de l’entrepreneur star, Alexandre Bonetti teste la première version de sa solution auprès des pensionnaires d’une maison de retraite, manière de s’assurer de la grande simplicité d’utilisation de son outil ! Le trio d’entrepreneurs est alors sélectionné pour rejoindre l’incubateur de l’ESCP : la Blue Factory.

La persévérance s’avère payante

Les associés ont commencé par le système D : grâce à des échanges de bons procédés et des partenariats, ils font du mieux qu’ils peuvent, avec peu de moyens. Grâce au soutien de mentors et aux expériences diverses, le projet bénéficie d’un véritable coup de boost. L’entreprise prend une nouvelle ampleur grâce à une levée de fonds réalisée auprès de leurs familles, en love money. Aujourd’hui, avec quelques beaux contrats à son actif et déjà 100 clients sous abonnement, Simplébo attire plusieurs Business Angels désireux d’aider l’équipe à prendre de la vitesse, et accompagner les PME et les indépendants dans l’ère du numérique. En définitive, un beau parcours attend Simplébo.

Exit mobile version