Les missions du Community Manager et du Social Media Manager

Community Manager, cette nouvelle fonction joue un rôle majeur dans les entreprises. Pour la dixième année consécutive, le Blog du Modérateur  en partenariat avec MyDigitalSchool, l’école multimédia qui propose des formations sur le social media et le marketing digital. a publié en fin d’année 2020 les résultats d’une enquête sur les Community managers en France du 7 au 27 septembre 2020, auprès de 834 community managers et social media managers exerçant leur métier en France.
En quelques années, la fonction s’est transformée en un poste clef de l’entreprise compte tenu des évolutions des réseaux sociaux et de l’économie. Le Community Manager anime une communauté sur le web. Il représente une marque, une organisation ou un produit sur Internet en jouant le rôle d’ambassadeur. Au début, ses missions consistaient principalement à s’exprimer pour représenter son entreprise ou ses produits sur la toile afin d’assurer la fidélisation des consommateurs mais aujourd’hui qu’en est-il ?

mounirdigital.fr

Conception, rédaction et animation et reporting

Selon les résultats de l’enquête du Blog du Modérateur  « les community managers effectuent des tâches très variées au quotidien : animation des comptes (96 %), rédaction (80 %), analyse des résultats (76 %), production de photos ou d’images (75 %), veille sur sa marque et monitoring (65 %), relations clients (54 %), production de vidéos (43 %), communication d’influence et relations presse (31%)…

L’objectif n°1 des community managers est le travail de la notoriété de la marque, suivie par l’acquisition de nouveaux clients. Pour évaluer la performance de leurs actions, ils regardent principalement l’engagement obtenu et la visibilité générée. Le nombre de fans et de followers restent un KPI important pour 65 % d’entre eux. »

Le Community Manager garantit le respect des règles

Mises en place au sein de la communauté et vérifie la qualité du contenu généré par les utilisateurs. Ainsi, il ne joue pas le rôle d’intermédiaire entre les consommateurs et l’entreprise, mais s’exprime et agit au nom et pour le compte de celle-ci. En ce sens, il doit pouvoir identifier les besoins des membres de sa communauté et y répondre de manière adéquate. Il doit déterminer les attentes des clients étant donné qu’il rentre « directement » en contact avec eux. L’instauration d’un climat de confiance s’avère indispensable. Le Community Management consiste à concevoir un univers rattaché à la marque ou à l’entreprise. Il optimise ses activités en réalisant différents types de publications : tutoriels vidéo, jeux et concours, animations, applications… Le contenu créé doit être digital.

Encadrement, veille et réseaux sociaux

Le Community Manager assure la gestion de la réputation de l’entreprise sur la toile. Il joue le rôle de modérateur en veillant à ce que les propos émis par les contributeurs au sein de la communauté ne puissent pas nuire à l’image de l’entreprise. Son rôle ne consiste pas uniquement à représenter et à faire connaître l’entreprise auprès des internautes. Il doit s’assurer que l’entreprise possède une image irréprochable. Techniquement, il procède à l’optimisation du référencement du site Internet de l’entreprise sur les moteurs de recherche. Ainsi, il veille à la visibilité de la marque, du produit ou de l’entreprise sur la toile, notamment sur les réseaux sociaux tels que Facebook, MySpace, Viadeo, YouTube.
Selon l’enquête, certains réseaux sociaux voient leur importance progresser auprès des community managers : c’est notamment le cas d’Instagram, LinkedIn et TikTok, bien que l’application soit encore en marge des plateformes investies par les CM. »

Les profils du Community Manager et du Social Media Manager

Le Community Manager constitue une fonction très sensible. Il exige beaucoup d’habileté, de diplomatie et de réactivité de la part de l’agent. Le Community Manager doit disposer d’un excellent sens de l’écoute, du contact, de l’empathie et surtout, d’un bon relationnel. Curieux, intellectuel et doté d’une très bonne culture générale, cet agent doit comprendre les enjeux économiques de l’entreprise. La maîtrise des outils de veille et de mesure de l’E-réputation s’avère indispensable pour assurer l’évolution du positionnement de la marque, du produit ou de l’entreprise sur la toile. Son aptitude à détecter les nouveaux outils et les tendances du web constitue une garantie pour le succès de ses missions. Ce qui implique qu’il doit pouvoir suivre de près l’évolution et les tendances du web.
La fonction du Community manager se rattache aux différents secteurs de l’entreprise. À savoir, le directeur de communication, le directeur marketing, la responsable de communication externe et interne, et surtout, le rédacteur en chef. Le rôle du Community Manager dans le cadre de la recherche de partenariat est essentiel. Étant donné l’importance de ses missions, il peut occuper le poste de chef de projet fonctionnel.
Cependant, les évolutions digitales, économiques font apparaître un nouveau rôle qui avec la pandémie sera de plus en plus indispensable et devenir une personne clef de l’entreprise.

Une fonction à laquelle il est essentiel de prêter attention car elle deviendra sans conteste une mission clef de l’entreprise.

mounirdigital.fr
Exit mobile version