Conseils pour débutants dans les spéculations en séance ou day trading

Comme pour tout début de carrière, il y a beaucoup à apprendre quand on est débutant en day trading, aussi connu sous l’appellation de spéculation en séance. Non seulement vous devrez décider ce que vous voulez négocier et de quel capital vous aurez besoin, mais vous devrez également vous procurer l’équipement et les logiciels appropriés, déterminer quand négocier et, bien sûr, comment gérer vos risques.

Choisir un marché de day trading

Tous les marchés offrent un potentiel de profit. C’est la raison pour laquelle la question se résume souvent à la quantité de capital nécessaire pour démarrer. N’essayez pas de maîtriser tous les marchés en même temps. Cela diviserait votre attention, et il vous faudra peut-être plus de temps pour gagner de l’argent. Choisissez un marché pour pouvoir concentrer votre apprentissage. Une fois que vous avez appris à gagner de l’argent sur un marché, il est plus facile de s’adapter pour apprendre d’autres marchés. Alors, soyez patient.

Vous avez peut-être déjà un marché en tête, mais voici le contexte en bref. Tout se résume à ce que vous aimez, mais aussi à ce que vous pouvez vous permettre.

Le marché des changes, où vous négociez des devises telles que l’euro et le dollar américain (EUR/USD), est celui qui exige le moins de capitaux. Vous pouvez commencer avec seulement 50 euros, bien qu’il soit généralement recommandé de commencer avec plus.

Un ordinateur et un portable puissants

Il est préférable, mais pas obligatoire, d’avoir deux moniteurs. L’ordinateur doit avoir suffisamment de mémoire et un processeur suffisamment rapide pour que, lorsque vous exécutez votre programme de négociation, il n’y ait pas de décalage ou de plantage.

Vous n’avez pas besoin d’un ordinateur haut de gamme, mais vous ne devez pas non plus faire des économies. Les logiciels et les ordinateurs changent constamment, alors assurez-vous que votre ordinateur est à la page. Un ordinateur lent peut être désastreux en plein day trading, surtout s’il plante pendant que vous êtes en train de négocier ou si sa lenteur vous bloque dans les négociations.

Une connexion internet fiable et rapide

Le day trading n’est pas recommandé avec une connexion internet sporadique. Vous devez utiliser au moins une connexion internet de type câble ou ADSL. Les vitesses varient selon les types de services, aussi essayez d’obtenir au moins un forfait internet milieu de gamme.

La vitesse la plus lente proposée par votre fournisseur d’accès peut suffire, mais si vous avez plusieurs pages web et applications en cours d’exécution, vous remarquerez peut-être que votre plateforme de négociation ne se met pas à jour aussi rapidement qu’elle le devrait. Si votre accès à l’internet est très limité, voyez s’il existe un fournisseur plus fiable.

Une plateforme de négociation

Téléchargez plusieurs plateformes de négociation et essayez-les. Comme vous êtes débutant, vous n’avez pas encore un style de négociation bien développé, alors essayez-en quelques-unes proposées par votre courtier et voyez lesquelles vous préférez.

N’oubliez pas que vous pouvez changer de plateforme de négociation plus d’une fois au cours de votre carrière, ou que vous pouvez modifier la façon dont elle est configurée pour tenir compte de vos progrès en matière de négociation.

La plateforme de négociation est d’ailleurs l’un des aspects les plus importants. Alors, il est primordial de bien faire son choix, et cet article https://actufinance.fr/investir-en-bourse/ proposé par Actufinance est un guide pour mieux faire le choix de sa plateforme de négociation.

Un courtier sûr

Votre courtier facilite vos transactions, et en échange il vous facture une commission ou des frais sur vos transactions. Les day traders veulent se concentrer sur les courtiers à bas prix, car les coûts de commission élevés peuvent ruiner la rentabilité d’une stratégie de day trading.

Cela dit, le courtier aux frais les plus bas n’est pas toujours le meilleur. Vous voulez un courtier qui sera là pour vous aider si vous avez un problème. Quelques centimes de plus sur une commission valent la peine si la société peut vous faire économiser des centaines ou des milliers d’euros en cas de panne d’ordinateur et si vous ne pouvez pas vous retirer de vos transactions.

Exit mobile version