L’évolution des PlayStation

Réputées chez les plus petits comme de plus en plus chez les anciennes générations, les consoles de jeu sont considérées comme des fleurons de technologies diverses. Avec l’arrivée de la PlayStation 5 récemment, la dernière née de chez Sony propose une gamme puissante alors que l’univers vidéoludique entre pleinement dans l’ère des consoles de neuvième génération. 

Ces derniers temps, le secteur du casino en ligne a connu un essor monumental, notamment grâce à des jeux développés sur ces mêmes PlayStation ayant permis aux amateurs ou novices de découvrir un nouveau monde. C’est donc sans surprise que de nouvelles plateformes de jeu profitent de l’arrivée massive de joueurs ayant découvert le poker sur des jeux vidéo disponibles sur PS3, PS4 ou plus récemment, PS5.

Il est donc aisé de voir à quel point ces petits bijoux de technologie ont, ces dernières décennies, passionné différents types d’adeptes. Avec des possibilités grandissantes et des révolutions techniques toujours en marche, les différentes éditions de la fameuse PlayStation font littéralement partie de l’histoire des jeux vidéo. L’occasion est donc toute trouvée pour revenir sur les évolutions proposées lors de leurs sorties, par les différentes consoles de Sony. 

La légendaire PS1

PlayStation 1, de solides bases 

Console de cinquième génération sortie en Europe à la fin de l’année 1995, la PS1 a révolutionné le monde vidéoludique pour plusieurs raisons. La principale est probablement issue de la manette, appelée Dualshock. Avec des joysticks directionnels apparus plus tard et des touches qui feront rapidement la renommée de Sony, ce contrôleur dépasse tout ce que les joueurs les plus assidus avaient connu par le passé. Si bien que ces nombreuses possibilités pousseront les éditeurs de jeux à proposer de plus en plus de fonctions manette en main. 

Quelques mois plus tard, sortira la PSone, format bien plus facilement transportable ou incrustable de la première des PlayStation. 

Aujourd’hui, la PS1 est à l’image des consoles d’anciennes générations, une véritable relique qui s’arrache parfois à prix d’or sur le marché de l’occasion. 

PS2, la continuité 

Pour définir le capital sympathie de cette console, il suffit juste de mentionner qu’il s’agit de la console la plus vendue dans l’histoire. Possédant un lecteur DVD, la PlayStation 2 a marqué l’histoire par sa puissance et ses capacités graphiques à l’époque, impressionnantes. 

Grâce à une mécanique de jeu évoluée, elle a également permis de populariser certains jeux de type action/aventure comme le mythique GTA San Andreas. 

PS3, concurrencée

Mise à mal par la sortie de Xbox 360 de chez Microsoft, la troisième PlayStation du nom a tout de même apporté certaines garanties à Sony. Les jeux sont magnifiés et avec l’arrivée d’un véritable menu de divertissement apportant une expérience bien plus importante que celle du jeu vidéo même, la PS3 s’est attiré les sympathies d’utilisateurs bien plus demandeurs en contenus que ceux qui n’achetaient une console uniquement pour ses jeux. 

La PS3 était capable d’accueillir des Blu-Ray et diverses applications divertissantes. Sa principale force par rapport à la Xbox résidait dans la gratuité de son jeu en ligne qui devenait à l’époque, l’essence même du jeu vidéo. 

PS4, sûreté 

À l’instar de ses pairs, la PS4 fut dérivée sous plusieurs formats. Peu importe celui choisi, la PS4 est une référence ultime dans les années 2010 et encore à ce jour. L’Ultra HD devient une norme avec cette nouvelle console et les possibilités graphiques et de gameplay seront, tout au long de son histoire, poussées à leur paroxysme. 

Tout comme la PS1 le fut 20 ans plus tôt, la PS4 sera à coup sûr dans plusieurs décennies, une référence que les passionnés s’arracheront s’ils font un jour, l’erreur de s’en séparer. 

PS5, nouveau monde 

Il y a temps à dire sur cette nouvelle œuvre d’art de la part des bureaux Sony. Son adaptation massive à la réalité virtuelle, son processeur, sa capacité 8K… 

Une manette bien plus grosse qu’à l’accoutumée chez Sony

Elle fait office de révolution et à chaque once de stock démontrée par les magasins français et européens, elle voit les amateurs de la firme japonaise s’arracher les cheveux devant les nombreuses files d’attente. Avec une manette réinventée, la PlayStation 5 marque aussi un tournant envers ses prédécesseurs. 

Exit mobile version