Autres méthodesBusinessCréer

Youmiam lève 1,1 million d’euros pour devenir le leader des coaches culinaires

La start-up parisienne a annoncé le 12 juin dernier un tour de table de 1,1 million d’euros. Menée par M6 web, filiale du Groupe M6, et la banque Maslow, cette levée de fonds devrait permettre à Youmiam de renforcer ses équipes commerciales et d’accélérer ainsi sa croissance.

L’application pour partager des recettes culinaires

Le secteur de la Food Tech est en plein essor. Surfant sur cette vague, Anthony Aubert, Antoine Bachès et Théophile de la Bastie fondent Youmiam en septembre 2012. Cette jeune pousse se présente sous la forme d’une application sur laquelle les utilisateurs peuvent poster des recettes et échanger à leur sujet. Ceux-ci créent leur profil et se voient proposer des plats selon leurs préférences. Boissons, salades, brownies, burger, tout le monde peut partager ses astuces culinaires avec les autres membres de la communauté. Soutenue par des professionnels comme Pierre Sang Boyer, Sonia Ezgulian ou encore la chaîne de magasins bio Naturalia, la jeune pousse s’est vue décrite comme « le Tinder de la recette » par Cosmopolitan, tandis qu’Arts et Gastronomie la qualifiait de « plateforme sociale ludique et intuitive ». Avec 500 000 utilisateurs, la firme souhaite s’étendre encore davantage. Pour y parvenir, elle vient de lever 1,1 million d’euros.

Un deuxième tour de table pour Youmiam

En 2014, Youmiam levait 500 000 euros en guise de fonds d’amorçage auprès d’investisseurs tels que Thierry Petit, Franck Riboud, Pierre Le Tanneur ou encore Denis Chavanis. Elle vient d’annoncer, le 12 juin dernier, un deuxième tour de table à hauteur de 1,1 million d’euros. Celui-ci était mené par M6 web, filiale du Groupe M6, et la banque Maslow. Le groupe M6, leader dans le domaine du divertissement autour de la thématique culinaire, entre au capital de la jeune pousse tandis que la banque marchande Maslow apporte une somme complémentaire ainsi qu’un accompagnement sur la stratégie de développement international et sur le financement en général. La start-up évoque sa nouvelle levée de fonds dans un post sur son blog : « Cette levée de fonds représente des mois de boulot, une organisation méthodique, quelques pics de stress et des rebondissements romanesques. Mais elle est avant tout l’issue inattendue de rencontres qui ne s’inscrivaient pas dans notre recherche d’investisseurs. »

La croissance en ligne de mire

L’objectif premier de la jeune pousse consiste à s’accroître. Devant faire face à ses concurrents comme Kitchen Stories ou Marmiton, elle souhaite grossir les rangs de ses utilisateurs, faire grandir sa communauté et développer sa stratégie commerciale. La firme prévoit de recruter de nouveaux membres destinés à cette branche.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer