Autres méthodesBusinessCréer

Yborder lève 700 000 € auprès du Seed Club ISAI

Depuis sa création en 2015 par Jean-Noël Houdu, Baptiste Vavdin, Maya Noël et Jérémy Dubois, la plateforme de recrutement YBorder a connu un succès rapide. Spécialisée dans le secteur « tech », la start-up franchit à présent une nouvelle étape avec la finalisation d’une levée de fonds de 700 000 euros auprès d’ISAI, le fonds des entrepreneurs internet français. Dans les prochains mois, cet apport au capital devrait fortement accélérer le développement de l’entreprise.

Les détails de l’opération

YBorder a su se tailler une place de choix sur un marché concurrentiel en se positionnant sur le recrutement « tech », en proposant aux entreprises d’entrer en contact par son entremise avec des développeurs réputés exerçant en Europe. En moins d’un an d’activité depuis le lancement de la beta de sa plateforme, la start-up compte 600 clients et une quarantaine de cabinets de recrutement partenaires. La levée de fonds réalisée est d’une importance majeure pour la société. D’une part, cet apport de 700 000 euros va permettre à l’entreprise de consolider ses effectifs et de se développer à l’international ; d’autre part, l’arrivée du Seed Club ISAI à ses côtés témoigne de la pertinence de son projet et de son modèle économique. Fondé par Pierre Kosciusko-Morizet, Geoffroy Roux de Bézieux, Stéphane Treppoz et Ouriel Ohayon, sous la direction actuelle de Jean-David Chamboredon, ISAI constitue en effet une référence pour les sociétés du secteur digital au sein du marché français.

Les objectifs de l’entreprise

YBorder ne manque pas d’ambition pour sa plateforme de recrutement, qui devrait se développer dans les mois à venir grâce à cette levée de fonds. Les deux principaux objectifs de l’entreprise à l’heure actuelle sont d’augmenter rapidement sa taille, en doublant pour cela ses effectifs, et de renforcer sa présence à l’étranger. Les différents pays européens ainsi que le Canada constituent des marchés porteurs pour l’entreprise. Toute la problématique d’YBorder est de démontrer qu’elle peut assurer un recrutement « sans frontières » en fournissant les profils des meilleurs candidats aux entreprises, quel que soit leur pays d’origine. Avec déjà des sociétés de renom au sein de sa clientèle, comme Le Bon Coin ou Zendesk, la plateforme de recrutement mise au point par YBorder a de fortes chances de séduire encore nombre d’entreprises majeures du secteur numérique dans les prochaines années.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page