Vivendi envisage de racheter Dailymotion

Le groupe français Vivendi semble en passe de racheter au moins 80% des parts de Dailymotion, la plateforme de partage de vidéos d’Orange.

Vivendi tient la côte

Le Conseil d’administration d’Orange décortique, depuis le 7 avril 2015, les offres relatives au rachat de Dailymotion. La décision finale sur ce projet de cession devrait se faire connaître dans les prochains jours. Parmi les offres régulièrement soumises, celle du groupe Vivendi tient la côte, d’autant plus qu’elle remplit parfaitement la condition de souveraineté « conseillée » par le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron. Vivendi aurait soumis une offre à 250 millions d’euros pour acquérir la totalité des actions de Dailymotion, offre qui lui permet de devancer aisément ses concurrents du carré final, Firmalac, PCCW et ProSieben.

Une souveraineté numérique

Des sociétés internationales, dont l’américain Yahoo, ont manifesté leur intérêt quant à l’acquisition de Dailymotion depuis 2013. Les négociations se sont cependant soldées en échec quand l’État, détenteur de 25 % des actions chez Orange, a manifesté son souhait que ce réseau de partage de vidéos garde sa bannière française. Le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron a renouvelé ce souhait la semaine passée, alors que la société hongkongaise PCCW a soumis une offre de rachat de 49 % des actions. Le ministre a demandé au Conseil d’administration d’Orange de ne pas fermer la porte aux offres des autres partenaires intéressés, en tenant compte de la souveraineté numérique du gouvernement. La position du gouvernement français constituera un poids conséquent sur une balance en faveur du groupe Vivendi, lequel compte faire de Dailymotion, un support mondial pour ses contenus musicaux et audiovisuels.

Quitter la version mobile