Un bonus alternants pour les entreprises

Les entreprises dotées de plus de 250 salariés et employant
plus de 4% d’alternants se verront proposer une aide financière.

Inciter les entreprises à aller au-delà des 4%
réglementaires

Ce quota d’alternants fixé à 4% se traite généralement par
une contribution supplémentaire à l’apprentissage lorsqu’elles en emploient
moins, et désormais l’instauration d’un bonus lorsqu’elles le dépasseront.

Il faudra pour bénéficier du bonus employer des alternants
en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage notamment.

Comment le calculer ?

L’aide sera accordée par l’Etat uniquement pour la
proportion entre 4et 6% de l’effectif moyen annuel. Le montant sera calculé en
fonction d’une base de référence de 400% par tête selon le calcul suivant :
pourcentage d’alternants ouvrant droit à l’aide x effectif annuel moyen de
l’entreprise au 31 décembre de l’année précédente x 400.

Cela peut permettre à l’entreprise d’avoir droit à une jolie
prime, qui la motiverait à embaucher davantage dans cette catégorie.

Quelles conditions ?

Pour profiter
de cette aide allouée par l’Etat, l’employeur doit en faire la demande au Pôle
Emploi, et ce, chaque année avant le 30 septembre. Il faut adjoindre à la
demande des informations, telles que le nombre d’employés qui donnent droit
légitimement à l’acquisition de l’aide. Pour ce qui est des cotisations et de la
fiscalité, l’entreprise doit être bien sûr à jour.

Exit mobile version