Actualité

TPE et PME informatiques : situation difficile en 2012

Selon une enquête 3SCI, syndicat des sociétés de services et de conseils en informatique, faite en juillet 2012, les TPE-PME françaises connaissent des difficultés et devraient être amenées à réduire leurs effectifs.

Les chiffres sont éloquents puisque pas moins de 41% des répondants ont annoncé que leur chiffre d’affaires avait diminué contre 38% une augmentation. Le second semestre est espéré meilleur par 31% d’entre eux. Cependant, 57% des entreprises estiment qu’il va baisser ou rester stable.

Un sentiment mitigé pour 2013

L’optimisme est désormais en berne puisqu’elles ne sont plus que 34% à penser que 2013 sera bon ou très bon alors qu’elles étaient 37% en 2012. Seule bonne nouvelle : elles ne sont plus que 8% à déclarer que l’année 2013 devrait être mauvaise ou très mauvaise contre 16% en 2012.

Conséquences au niveau des embauches

Bien entendu, le manque d’optimisme aura des conséquences sur les embauches prévues. Si seulement 32% ont déclaré avoir recruté au premier semestre, ce chiffre devrait s’aggraver puisque 29% espère pouvoir recruter sur le second semestre.
Conséquences au niveau des licenciements. 

Si 3% % des répondants déclaraient devoir se séparer d’un ou plusieurs salariés au 1er semestre, c’est désormais les 5% qui sont envisagés pour le second semestre. Ce chiffre montre ainsi les difficultés de trésoreries auxquelles sont confrontées les TPE-PME

Les origines des difficultés

Selon prêt de la moitié des entreprises interrogées (46%), l’origine de leur difficulté réside dans la crise de la zone euro. Celle-ci aurait eu un effet néfaste sur les demandes pour 50% d’entre eux et pour 23% aurait entrainé une chute des prix

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page