Actualité

Tout nu sur le web, ou les bienfaits de la « publitude »

Le journaliste américain Jeff Jarvis avait défrayé la chronique en 2009 en sortant le livre La méthode Google.

Il y expliquait comment la stratégie mise en place par Google pouvait être utilisée dans d’autres secteurs car elle représentait la « clé » de la nouvelle économie. Aujourd’hui il récidive en sortant un livre non moins consensuel : Tout nu sur le web. Paru en décembre en France, l’ouvrage questionne la notion de vie privée à l’ère du digital. Est-ce si néfaste qu’on le croit de publier notre vie privée sur Facebook, Twitter ou Youtube ? Jeff Jarvis propose un point de vue iconoclaste sur la question. Il défend les vertus de la « publitude » et propose une vision positive de la transparence du web. Ces évolutions permettent, selon lui, de mieux connecter les individus dans notre « ère des liens ». Le journaliste encourage donc à jouer le jeu de la transparence, tout en appelant à la création d’un « code de bonne conduite » qui encadrerait l’espace public que représente le web.

www.buzzmachine.com

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page