Autres méthodesBusinessCréer

Le toulousain Ze-Watt lève un million d’euros

Le fonds Midi-Pyrénées Croissance (groupe Irdi Gestion), Takara Capital, le Crédit Agricole, Toulouse 31 Initiatives ainsi que BPI France ont participé à la levée de fonds annoncée le 12 juin dernier par l’entreprise Ze-Watt. La start-up toulousaine installe des bornes de recharge des véhicules électriques sur les lieux de travail et pourrait ainsi envisager de s’étendre sur tout le territoire.

Les bornes de rechargement de voitures… au travail !

Les trois cofondateurs de Ze-Watt montent leur entreprise en avril 2015. L’un d’entre eux est informaticien, l’autre diplômé de l’Ecole de commerce de Paris et le troisième, ingénieur électronique et ancien salarié d’Airbus. Les trois associés se lancent dans l’entrepreneuriat pour mettre au point des bornes de rechargement pour les véhicules électriques sur les lieux de travail. Ces dispositifs sont installés sur les parkings réservés au personnel et donnent ainsi la possibilité aux salariés de recharger leur véhicule. Le tarif mis en place reste identique à celui d’une recharge domestique mais les entreprises peuvent proposer des prix plus compétitifs. Eric Gaigneux, président et co-fondateur de Ze-Watt, précise : « On sait que 10% des véhicules vendus en 2020 seront hybrides rechargeables ou 100% électriques contre 1,5% actuellement. Nous nous situons sur un marché important d’autant que la réglementation impose depuis le début de l’année, pour tout nouveau bâtiment industriel ou tertiaire, de prééquiper 20% des places de parking pour l’alimentation de voitures électriques et hybrides. » Il poursuit : « Nous proposons un dispositif pour décartonner nos déplacements quotidiens qui va dans le sens de la transition énergétique. Notre solution de recharge fait partie des nouveaux services que les grandes entreprises doivent intégrer et qui répondent à une demande très forte des salariés. » Le site créé par la start-up assure également le suivi et les paiements des salariés pour les entreprises clientes.

Un million d’euros levés pour se développer dans toute la France

La jeune pousse vient de lever un million d’euros auprès du fonds Midi-Pyrénées Croissance (groupe Irdi Soridec Gestion), du club d’investisseurs luxembourgeois Takara Capital, du Crédit agricole Toulouse 31 Initiatives et de BpiFrance. Ce tour de table devrait notamment permettre à Ze-Watt de recruter de nouveaux membres au sein de son équipe commerciale, dans le but d’étendre son réseau à la France entière. La firme vient d’ailleurs de signer un accord avec Thales afin d’atteindre cet objectif et souhaite mettre en place un réseau de 6 000 à 10 000 points de recharge d’ici 2020. La société vise, en premier lieu, les régions Ile-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côtes-d’Azur.
Comptants environ 300 usagers sur Paris, Lyon et Toulouse, les dispositifs de Ze-Watt ont été adoptés par de grands groupes comme Airbus, Safran ou Caudalie qui les ont installés sur leurs différents sites. La start-up, qui emploie actuellement 10 personnes, souhaite doubler ses effectifs d’ici la fin de l’année et vise un chiffre d’affaires de 800.000 euros.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page