Actualité

Le Tinder des pro, Shapr annonce une nouvelle levée de fonds de 4 millions de dollars

Lancée en janvier 2015, l’application mobile Sharp a annoncé ce 12 octobre avoir levé 4 millions de dollars auprès d’investisseurs privés pour financer son développement. La start-up n’est pas à sa première levée de fonds car elle avait déjà sollicité des investisseurs français pour 2.7 millions de dollars en 2015 et 400 000 dollars via une plateforme de crowdfunding.

Shapr, l’application qui révolutionne le networking en se basant sur un cercle de qualité

Fondée par Ludovic Huraux (fondateur du site Attractive World), Shapr est une application donnant aux utilisateurs un accès rapide à un cercle restreint de contacts privilégiés. Shapr se base sur la notion de réseau professionnel de qualité. Via son algorithme intégré, l’application va générer chaque jour une quinzaine de contacts avec lesquels l’utilisateur pourra échanger des conseils, partager des expériences. Ces contacts sont issus de plusieurs données croisées : le parcours professionnel, la proximité géographique, les centres d’intérêt. Les profils proposés seront en adéquation avec les attentes des utilisateurs du réseau.

Ludovic Huraux s’est ainsi exprimé :  » Chacun sait que rencontrer régulièrement de nouvelles personnes est un vecteur formidable d’opportunités. Shapr apporte à ses utilisateurs un nouveau champs des possibles, grâce à une interface ludique et à la pertinence de son algorithme. Nous avons créé Shapr car nous sommes convaincus que le networking est au niveau du dating des années 2000. Tout reste à faire ! « 

L’application Shapr, un pari tenté par Ludovic Huraux

Le but avoué de Shapr est que chaque utilisateur puisse créer des liens via les contacts qui lui sont proposés. Libre à lui de refuser ou d’accepter la mise en relation. Si les deux parties acceptent la rencontre, un rendez-vous peut être fixé.

La vocation finale de Shapr est de sortir du monde virtuel et faire rencontrer les gens dans le monde réel. L’application a tout d’abord été promue aux États-Unis et le lancement a été un succès dans les premières villes testées New-York et Los Angeles. L’application a suivi ensuite en Grande-Bretagne et en France.

Une levée de fonds impressionnante

Afin de se développer, l’entreprise s’est donnée le moyen de ses ambitions. Elle a réussi à lever 4 millions de dollars auprès de différents investisseurs privés. Parmi ces investisseurs privés, on retrouve notamment Denis Dumont (Fondateur de Grand Frais), David Amsellem (Fondateur de la Conciergerie John Paul), Sébastien Forest (Fondateur d’Alloresto), Jean Romain Lhomme (ex Dirigeant de Colony Capital Europe), Frédéric Mazzella et Nicolas Brusson (BlaBlaCar) et Gilles Mentré (Associé-gérant chez Lazard). Cet investissement servira à perfectionner l’algorithme suggérant les profils aux utilisateurs. Ce travail poussé sur l’algorithme se réalisera en collaboration avec Etienne de Rocquigny, un expert en modélisation et en algorithmes.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer