Actualité

[High Tech] Un thermostat intelligent lancé par Google le 18 septembre

Google souhaite réduire nos factures de chauffage d’au moins 30%. Le 18 septembre prochain, les Français auront droit à un thermostat intelligent, lancé par Nest. Cette filiale spécialisée dans les objets connectés pour la maison a été rachetée par Google pour le prix de 3,2 milliards de dollars au début de 2014. Pour la petite histoire, Lionel Paillet, un résident londonien (également à la tête de Nest) est parvenu à économiser plus de 10.000 kWh entre deux années. Derrière cette réduction de facture se trouve l’installation du thermostat connecté du géant Google. Gros plan sur cette invention dite très intelligente et ce qu’elle prévoit de nous faire économiser !

Google lance un thermostat intelligent

Un thermostat intelligent qui réduit les factures de chauffage, c’est ce que nous proposera bientôt Google. Pour la conception de cette nouveauté, le géant du web a décidé de se fier à sa filiale spécialisée dans les objets connectés pour la maison, Nest. « 60% de la consommation d’énergie des particuliers en France est liée au chauffage. Cela représente une facture de 1660 euros par an et avec une réduction de la consommation de 30%, celle-ci pourrait ainsi décroître d’au moins 500 euros », nous explique un représentant de l’entreprise.

Ce thermostat procède de manière intelligente ; il enregistre vos habitudes, s’adapte à vos préférences de chauffage et optimise ainsi votre consommation d’énergie. Par exemple, au fil du temps, le thermostat captera que vous aimez chauffer votre logement à 21 degrés le soir, contre 18 degrés dans la journée, pendant que vous vous absentez. Vos préférences sont vite assimilées et l’installation parvient également à détecter s’il y a un mouvement dans la pièce à des horaires inhabituels et remonte aussitôt la température.

Une révolution pour la maison

Lionel Paillet, directeur général de Nest, nous parle du thermostat de manière tout à fait convaincante : « Nous ne parlons pas de maison connectée, mais de maison consciente », prévient Lionel Paillet. « Cela va plus loin qu’une maison équipée d’objets connectés seulement reliés à un smartphone. Ils doivent apprendre de vous, ils doivent faire ce que vous avez envie qu’ils fassent avant que vous leur disiez de le faire. Il y a autant d’intelligence là-dedans que dans la première génération de l’iPad ».

Il est à savoir que le thermostat intelligent de Nest est compatible avec les chauffages de gaz, au fioul, au mazout, au sol hydraulique et aux pompes à chaleur en mode chauffage. En contrepartie, pas de compatibilité avec le chauffage électrique pour le moment. Nous apprenons également que le thermostat intelligent est d’ores et déjà commercialisé au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Et à compter du 18 septembre prochain, ce sont les Français qui pourront en bénéficier et ainsi faire des réductions dans leurs factures.

Un prix qui reste inconnu

Pas de prix fixé pour le moment, mais cela ne devrait tarder. Au Royaume-Uni, le thermostat intelligent est disponible pour environ 225 euros et il se peut que le prix reste dans cette marge en France. Enfin, nous apprenons que ce produit, conçu par Tony Fadelle et Matt Rogers (deux anciens dirigeants d’Apple), arrivera chez les distributeurs physiques, chez les chauffagistes agréés et sur le site internet de la firme- à savoir qu’au moins 200 installateurs sont labélisés Nest. Pour conclure, Lionel Paillet ajoute que « Nest appartient à Google, mais nous opérons séparément. Nous avons un business-modèle différent. Nous vendons des objets, et non pas de la publicité basée sur vos habitudes personnelles. Aucune donnée n’est partagée sans votre consentement. ».

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page