Actualité

[Start-Up] François Hollande inaugure un incubateur géant

La semaine dernière, le Président de la République François Hollande a posé la toute première pierre en 3D de ce qui est appelé à devenir « le plus grand incubateur de start-ups au monde » : la Halle Freyssinet, dans le XIIIe arrondissement de Paris. 

Plus de 200 millions d’euros pour le financement

Alors qu’il sera officiellement ouvert en 2016, cet incubateur fait déjà parler de lui. Au total, plus de 200 millions d’euros seront utilisés pour concrétiser ce projet. Et c’est Xavier Niel, le fondateur de Free, qui le finance à titre personnel. Lors de sa visite à la Halle Freyssinet mercredi dernier, François Hollande en a d’ailleurs profité pour féliciter Xavier Niel et a par la même occasion posé la première pierre du futur espace. Une pierre bleue, qui reprend la forme des trois voûtes de l’ancien bâtiment de messageries de fret, imprimée par une machine 3D. Un petit clin d’œil à la vocation du lieu qui projette d’accueillir 1000 start-ups à terme et également un atelier de fabrication qu’on appellera « Fab Lab ».

Une première dans le monde

L’ambition de Xavier Niel est simple et nette. Le milliardaire des télécoms souhaite aider les entreprises à se créer à moindre coût, sans avoir à s’occuper des tracasseries administratives et du coût du loyer. Pour lui, ce lieu devrait aussi permettre de régénérer l’écosystème parisien. Pour l’anecdote, lors de sa visite, le Président a demandé à Xavier Niel si un tel incubateur existait déjà. Et la réponse ne s’est pas faite attendre : « Jamais de cette taille-là ! C’est le plus grand de la planète, c’est le plus grand du monde ! C’est un lieu important, magique, qui ouvre les yeux et dont on arrive à faire parler au-delà de nos frontières : cela donne un plus au niveau de l’image, en braquant les projecteurs sur Paris ». La concrétisation de ce projet, prévue pour 2016, permettra de fournir des logements à des prix bas pour les jeunes créateurs d’entreprise.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page