La start-up Cardiawave lève 1,4 million d’euros

La start-up française spécialisée dans les dispositifs innovants médicaux dans l’univers de la thérapie par ultrasons, Cardiawave, vient d’annoncer une nouvelle levée de fonds d’un montant de 1,4 million d’euros auprès du fonds d’investissement Angel Source et plusieurs business angels (Paris Business Angels, Angels Santé, Angels Bay Invest, Femmes Business Angels et Business Angels des Grandes Ecoles).

Une rupture technologique dans les systèmes médicaux non-invasifs

Fondée à l’automne 2014 par Benjamin Bertrand un industriel, des physiciens de l’Institut de recherche Langevin, Mathieu Pernot, Mickaël Tanter et Mathias Fink, et le cardiologue Emmanuel Messas de l’hôpital européen Georges-Pompidou, Cardiawave propose des solutions alternatives dans les procédés médicaux pour lutter contre les maladies valvulaires cardiaques. Des maladies qui touchent jusqu’à 12 % des individus de plus de 65 ans (soit 1,3 million d’individus en Europe), ces pathologies se sont immiscées au centre des questionnements de santé publique du fait du vieillissement de la population européenne. Les traitements actuels rencontrent quelques complications. Tout d’abord, ils engendrent des difficultés médicales comme des infections, des infarctus ou encore des AVC. Par ailleurs, ils sont très coûteux (environ 100 000 dollars par patient aux Etats-Unis). En France, les dépenses sanitaires sur les maladies valvulaires reviennent à près peu à 3,6 milliards d’euros. En résumé, les traitements actuels sont encore trop onéreux pour un résultat trop peu souvent efficace.

Des solutions alternatives pour des dizaines de milliers de patients oubliés

Les solutions actuelles n’apportent pas toutes les garanties aux patients. Cardiawave se positionne sur le marché des patients sans solution médicale. Après une première levée de fonds de 2,4 millions d’euros en 2015, la start-up française, grâce à cette seconde levée de fonds d’un montant de 1,4 million d’euros, va financer un programme de recherche alternatif dans le domaine de la thérapie non-invasive. Une solution viable, individualisée pour chaque patient et surtout moins coûteuse. Sans compter que ce dispositif médical réparera la valve aortique plutôt que de la changer. Récompensée au concours national des entreprises de technologies innovantes en 2014, au concours mondial de l’innovation en 2014 et 2015, du prix de l’innovation thérapeutique Béatrice Denys et de Scientipôle Initiative en 2015, Cardiawave s’est construit une solide réputation à l’échelle européenne. Grâce notamment à cette notoriété dans le domaine des thérapies innovantes, Cardiawave a su convaincre de nouveau des partenaires financiers pour mettre en place ses stratégies médicales auprès des patients.

Quitter la version mobile