Actualité

Soldes d’été : un résultat en demi-teinte

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris vient de
publier les résultats de l’enquête « soldes d’été 2012 », menée par
le Centre régional d’observation du commerce, de l’industrie et des services.

Chiffre d’affaire à peine supérieur

En effet, ce sont 70% des commerçants qui jugent que leur
chiffre d’affaire en période de soldes (27 juin-31 juillet) ne s’est pas
amélioré de plus de 20% par rapport à un mois normal.

Des dépenses plus faibles

Le panier moyen semble de plus en plus restreint, malgré les
soldes : si 48% le jugent stable, 42% le considèrent en baisse.

La situation économique est de plus en plus tendue, qui
explique que les consommateurs se mettent à réaliser des arbitrages.

Parmi les facteurs de ce coup de mou dans les dépenses, internet
apparaît pour 52% des commerçants interrogés la principale source de
concurrence à leur activité.

Des commerçants qui relativisent

Nombre
d’entre eux comprennent que le contexte économique est aussi une source
primordiale de la baisse des ventes, et affirment devoir s’en accommoder d’assez
bonne grâce. Le résultat semble donc « satisfaisant » pour 52% des
sondés au vu des difficultés actuelles, et ceux-ci gardent en tête la déception
de la saison printanière 2012, grevée par le mauvais temps et le contexte électoral.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer