Actualité

410 millions d’euros débloqués par la SNCF ET RFF

La SNCF et RFF ont décidé d’investir 410 millions d’euros entre 2014 et 2017 dans le plan « Vigirail ». Un plan qui vise à renforcer la sécurité des aiguillages et du réseau, suite au déraillement d’un train le 12 juillet 2013 à Brétigny-sur-Orge dans l’Essonne.

Trois mois après la catastrophe de Brétigny sur Orge qui a causée sept morts, la SNCF et Réseau Ferré de France (RFF) se sont engagés ce mardi à investir 410 millions d’euros. une somme qui servira à renforcer la sécurité et la maintenance des 30.000 kilomètres de voies ferrées françaises.

RFF va investir 350 millions d’euros et la SNCF 60 millions d’euros. Dans le cadre de ce plan appelé « Vigirail », 500 aiguillages seront renouvelés annuellement au lieu de 300. 

2 000 recrutements ont été menés en 2013 pour ce plan « vigirail » au sein de SNCF Infra, contre une moyenne annuelle inférieure à 1 000. 

« A chaque catastrophe dans les transports, c’est toujours l’occasion de se réinterroger sur le système de sécurité », a commenté Guillaume Pepy, président de la SNCF, lors de la présentation de ce plan « Vigirail »le 8 octobre, aux côtés de Jacques Rapoport, son homologue chez Réseau ferré de France.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page