Actualité

Smic : changement de l’indexation ?

Comme chaque année, une nouvelle petite hausse du SMIC devrait avoir lieu le 1er janvier 2013 en fonction de l’inflation et du pouvoir d’achat ouvrier. Cette méthode revalorisation fait aujourd’hui l’objet de questionnement sur sa pertinence, la part ouvrière dans la population ayant reculée.

Ainsi, François Hollande désirerait que la hausse du SMIC soit indexée sur le PIB. Cette idée semble cependant, selon les économistes Gilbert Cette et Etienne Wasmer, « difficilement réalisable » comme ils l’ont exprimé dans une note publiée par le Laboratoire d’évaluation des politiques publiques.

Une indexation au PIB difficile

Cette indexation serait difficile du fait des révisions périodiques du PIB qui peut devenir, cela dit en passant, négatif sur certains périodes et augmenter de plus de 2,5% à certaines autres. Selon les économistes, il serait ainsi difficile d’imaginer un Smic horaire qui baisserait ou encore que celui-ci bouge chaque mois rendant les prévisions financières pour les entreprises compliquées.

L’autre piste avancée

D’autres pistes sont envisagées comme le fait d’indexer celui-ci par rapport à l’ensemble des employés hors cadres. Selon les mêmes économistes, la référence actuelle au salaire horaire de base des ouvriers (SHBO) serait « désuète » du fait de la réduction de la population ouvrière qui ne représentait plus que 22,5% de la population en 2008. Il s’agirait ainsi d’agrandir le cadre aux autres employés hors cadres. Cette évolution aurait l’avantage de se fixer sur une base salariale plus large tout en restant concentrée sur les travailleurs les moins qualifiés.

L’indice des prix de référence également en cause

De la même manière, les auteurs voudraient un élargissement de l’actuel indice basé sur « des ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé » à un indice des prix basé sur l’ensemble des ménages.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page