DévelopperLes moyens webTendance

Pour vos slogans en 2018, Le hashtag est roi

Toutes les entreprises n’utilisent pas
de slogan. Pourtant le slogan se révèle être un excellent moyen de communiquer
ou tout du moins de rester dans l’imaginaire collectif et de rendre la marque
ou l’objet pérenne. Nous avons tous un slogan qui nous vient spontanément dans
certaines situations « on a toujours besoin d’avoir une boite de petits
pois chez soi », « je le vaux bien ». Miser sur une phrase
accrocheuse peut relancer une marque ou même dépoussiérer une image
vieillissante. Alors retour sur les tendances des slogans à adopter.

Les mots récurrents pour s’inscrire dans
la tendance en 2018

L’étude de l’observatoire souslelogo
2018 a répertorié plus de 125 000 slogans pour en faire l’analyse à l’aide
d’une base de données. Avec le recensement des 11 160 slogans créés durant
l’année 2017, le site a pu lister les termes récurrents qu’ont adoptés les marques. Connaître les mots les plus utilisés par tous les secteurs vous
permettra de comprendre l’intérêt à les intégrer dans un slogan. La base de
souslelogo aide aussi à faire preuve d’originalité
autour de ces phrases qui seront mémorisés par le consommateur. Pour promouvoir
son entreprise ou ses produits un slogan peut aider à vous démarquer.

Le top des mots en 2017

Parmi les trois premiers mots utilisés
en 2017, la première place est accordée à l’auxiliaire être sous sa forme
conjuguée « est ». Il occupe la première place depuis plusieurs années et il
semble impossible de le déloger mais il faut l’avouer il est un incontournable
de la langue française. Il est le support pour écrire des phrases courtes et
simples. Compréhensible de tous, le slogan générera alors plus d’impact.

À la seconde place, le verbe
« faire », verbe d’action par excellence, continue de s’imposer depuis
plusieurs années. Il est très utile pour les marques faisant la promotion d’un
service. Le verbe faire peut être employé sous différentes formes et convaincra
facilement les acheteurs.

L’arrivée la plus
déroutante cette année est celle du hashtag (#) dans le top 3. Depuis 2015, il
progresse en flèche dans les slogans. Les marques l’utilisent pour motiver leur
communauté car il est devenu un moyen interactif pour communiquer. Grâce à ce signe symbolique, la campagne publicitaire peut se poursuivre sur les réseaux sociaux.
Il commence à s’installer comme un véritable élément de langage dans le monde
de la publicité car il véhicule de manière intrinsèque un message de modernité et d’interactivité.
Cependant, sa popularité exponentielle sera peut-être de courte durée et il risque
même de retomber au rang de ringard d’ici un ou deux ans. L’avenir nous le
dira.

Les nouveautés de 2017 pour mieux se
lancer en 2018

Pour mieux se lancer en 2018 pour la
création d’un slogan, il est important d’appréhender les termes qui ont
progressé en 2017 ou bien ceux qui sont devenus désuets. Souslelogo évalue chaque année 3 mots qui se sont démarqués des autres
durant l’année. Le premier est bien entendu, l’année « 2017 ». Tous les
ans, le nombre de l’année est dans le top 3. Les marques l’utilisent pour faire
preuve de nouveauté et montrer qu’ils sont dans l’ère du temps. Il est d’autant
plus présent dans les slogans qui concernent des produits qui font l’objet d’un
changement ou d’une nouvelle version. Mais aussi, les mots « vacances »
et « nature » rencontrent la faveur des entreprises car en 2017, les
entreprises ont compris l’intérêt de parler de détente. Et elles n’hésitent pas
à intégrer la nature dans leurs slogans. Les tendances actuelles mettent en
exergue un goût prononcé pour les produits naturels, locaux et éco-responsables
et les slogans font donc souvent référence à tout ce qui concerne la nature et
ce qui l’entoure pour convaincre un consommateur souvent blasé.

Mais si on constate que ces termes ont
progressé durant l’année 2017, on constate également l’inverse. Il s’agit de la pratique de l’anglais dans les slogans. Les
entreprises avaient privilégié souvent des slogans simples cependant tournés
vers l’international. Cette pratique a connu une nette ascension en 2016, pour
promouvoir les entreprises et non leur produit. En 2017, a contrario, les
chiffres sont passés de 22,7% à 18,3% d’utilisation de slogans en anglais mais pour
la promotion d’un produit ou d’un service, l’anglais a été plus sollicité qu’en
2016 avec 16% au lieu de 12,6%. Selon cette étude, la langue anglo-saxonne est généralement
privilégiée pour des produits ou des services et à moindre échelle pour
représenter l’image de marque d’une entreprise. Ces données précieuses aident
les entreprises à utiliser à bon escient les slogans à l’international. Dans
certains pays ce choix peut paraître pertinent, dans d’autres il est fortement
à déconseiller en raison des codes et coutumes. Avec la langue nationale, une
phrase accrocheuse se retiendra mieux chez les consommateurs sauf s’il s’adresse
à un public féru de langue anglaise.

Les fondements et l’originalité

À l’aide de cette étude, il devient plus
simple de cerner les ingrédients d’un bon slogan. Les verbes conjugués à
l’impératif sont très récurrents comme « vivez », « offrez » et «
prenez ». Ils donnent donc les clés pour la création de la phrase
d’accroche. Même s’ils évoquent un ordre, ils sont généralement adoucis par des
formulations simples. Ce genre d’information donne des indications, mais ne se
soustrait pas à l’originalité de la création. La phrase ou
l’expression doit permettre de transmettre des valeurs, des envies, du rêve
chez le consommateur. Appliquer les tendances peut aider à faire émerger une
idée bien construite sans la dénaturer de sa matière première. Alors, n’hésitez
pas à vous amuser, à donner vie à votre slogan avec des rimes, des métaphores
et des petits clins d’œil. Tout le monde doit pouvoir se reconnaître et le
mémoriser facilement.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page