Autres méthodesBusinessCréer

Sigfox lève 150 millions d’euros

Leader français dans le domaine de l’Internet des objets ou IoT, Sigfox a annoncé une levée de fonds de 150 millions d’euros afin d’étendre son réseau et développer des solutions à grande échelle.

Une société mondiale

L’avènement du Web 3.0 profite aux start-up et sociétés du numérique. Sigfox a ainsi été fondée en 2010 à Labège en France par deux entrepreneurs, Christophe Fourtet et Ludovic Le Moan. Opérateur de l’IoT et spécialiste des solutions du M2M, la société Sigfox joue un rôle majeur au niveau mondial dans l’univers des objets connectés et du Web. En contribuant à l’extension d’un réseau mondial interconnecté, la société des télécommunications a enregistré plus de 10 millions d’objets connectés à travers le monde dans 26 pays. Anne Lauvergeon l’ancienne dirigeante d’Areva est même nommée en avril 2014 à la tête de Sigfox, de même que Xavier Drilhon, ancien directeur d’Oberthur Technologies, qui devient directeur général de la société depuis le 1er juin 2015. Premier fournisseur à l’international de solutions de communication dédiées à l’Internet des objets, Sigfox prévoit d’étendre son réseau en Afrique et au Moyen-Orient. La start-up toulousaine est en effet un précurseur dans le domaine des réseaux bas débits utilisant les ondes à basse fréquence. Dans le but de fournir un réseau moins énergivore et plus économique, Sigfox considère la technologie IoT comme un relais de croissance hautement stratégique.

2e plus importante levée de fonds de la french tech

Après 4 levées de fonds, Sigfox opte pour une 5ème opération en novembre 2016 pour un montant de 150 millions d’euros. Deuxième plus importante levée de fonds de l’histoire de la french tech, celle-ci est destinée à accélérer la croissance de la start-up toulousaine. Afin de résister à la concurrence croissante des opérateurs télécom, cette levée de fonds répond à des impératifs pour Sigfox en termes de développement et d’extension de son réseau mondial. L’arrivée au capital de la start-up de nombreuses multinationales a aussi pour objectif d’accroître le nombre d’objets connectés au réseau de l’entreprise. Total, Alto Invest, Swen CP, Tamer Group ou encore Henri Seydoux le fondateur des drones Parrot participent à cette levée de fonds de 150 millions d’euros. Le groupe Sigfox souhaite ainsi être présent dans 60 pays d’ici un an et recruter du personnel pour passer de 300 à 500 salariés au cours de la même période. Son cofondateur Ludovic Le Moan déclare également vouloir multiplier par 10 le chiffre d’affaires de la société à la fin 2016, qui était de 3,5 millions d’euros en 2014.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page