Actualité

Sharp envisage de céder 99% de son capital

Ce qu’il se disait à demi-mot lundi semble se confirmer de plus en plus. Afin de remonter la pente financière, la firme nippone Sharp devrait céder 99 % de son capital. Une mesure qui lui permettrait de bénéficier de certains avantages fiscaux.

Une chute de 26 % à la Bourse de Tokyo

Le fabricant d’électronique a du mal à se sortir la tête de l’eau et ce, depuis plusieurs années maintenant. Les diverses réorganisations des différents patrons n’auront pas suffi pour sortir le pionner d’écrans LCD de la crise et lui permettre de combattre la concurrence. Lundi, les titres ont plongé de 26 % à la Bourse de Tokyo. Une situation catastrophique pour la firme japonaise, qui affiche en quatre ans plus de 8 milliards d’euros de perte. La réduction de son capital était l’une des solutions envisagées lors d’un communiqué et il semblerait que ce soit la finalité la plus plausible. Le plan de restructuration de l’entreprise sera dévoilé jeudi 14 mai. 

La multinationale va devenir une PME

Son capital actuel de 890 millions d’euros devrait chuter considérablement et atteindre 740 000 euros. Sharp passerait du statut de multinationale au statut de PME. En prenant une telle mesure, le grand constructeur nippon bénéficierait de quelques avantages, notamment une politique fiscale bénéfique qui aura pour but de récupérer ces pertes. Ce ne devrait pas être la seule décision drastique envisagée, la société nippone devrait également supprimer 5 000 postes.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page