Actualité

Samsung fait trembler Apple

Suite à la plainte déposée par Samsung en 2011, la
Commission américaine du commerce international (ITC) a rendu son jugement en
faveur du géant sud-coréen. Apple devra arrêter la commercialisation de
plusieurs de ses modèles sur le territoire américain.

Un autre coup dur pour la marque à la pomme. Actuellement en
pleine tourmente judiciaire (accusée d’entente avec d’autres éditeurs), elle
doit également faire face au verdict de la Commission américaine du commerce
lui interdisant la vente de ses produits.

Les modèles concernés sont : iPhone 4, iPhone 3 G, iPad 3G
et ipad 2 3G distribués par l’opérateur télécoms AT&T.

En effet, après un non-lieu, verdict rendu en septembre
dernier par un magistrat de cette même commission. L’institution judiciaire a
revu sa position et confirme que le géant de l’informatique a violé les brevets
de son principal concurrent, Samsung.

Ces brevets portent non seulement sur la 3G, mais également
sur la capacité des appareils de transmettre plusieurs services simultanément et
correctement. Cette technologie est jugée indispensable pour l’interopérabilité
entre appareils.

La réaction de Samsung face à cette décision n’a pas tardé.
Dans un communiqué, le leader mondial de la téléphonie mobile a déclaré que «
la décision finale de l’ITC confirme qu’Apple a pris l’habitude de s’approprier
illégalement les innovations technologiques de Samsung ».

Le jugement ne prend pas en compte les derniers modèles
lancés par Apple, particulièrement l’iphone 5.

Par ailleurs, la sentence a été communiquée à la
Maison-Blanche. Cette dernière dispose de 60 jours pour faire le choix de
bloquer ou non la décision de la Commission américaine du commerce. Durant ces
deux mois d’attente, Apple pourra continuer de distribuer les produits
concernés par le jugement.

Ainsi, après 1 milliard de dollars de dommages versés par
Samsung l’été dernier, c’est au tour d’Apple de payer l’addition.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page