Actualité

Salaires net moyens des chefs d’entreprise en 2010

Selon l’INSEE, le salaire mensuel net en équivalent temps plein d’un dirigeant d’entreprise de moins de 20 salariés s’élevait en moyenne à 4248,33 euros en 2010, soit 50 980 euros annuel.

Il est 2,10 fois moins élevé que celui d’un dirigeant d’entreprise de plus de 50 salariés qui s’élève à 107 110 euros annuel. Le salaire moyen annuel en équivalent temps plein d’un dirigeant d’entreprise employant entre 20 et 50 salariés s’établit à 77 270 euros.

Le salaire annuel net moyen en équivalent temps plein, toute taille et tous secteurs confondus, s’établit à 65 200 euros en 2010, soit une hausse de 7,1 % sur un an.

Entre 2009 et 2010, la progression a été plus marquée pour les chefs d’entreprise de moins de 20 salariés (+8,9 %) que pour les autres catégories d’entreprises (+1,8 % pour les dirigeants d’entreprise employant entre 20 et 50 salariés ; +2,5 % pour les dirigeants d’entreprise de plus de 50 salariés).

A noter que le secteur des activités financière est celui où la rémunération des dirigeants d’entreprises est la plus élevée (111 130 euros en 2010 soit une hausse de 5,6 % toute taille confondue). Ceci impacte à la hausse le niveau du salaire annuel net moyen des dirigeants employant moins de 20 salariés, cette catégorie regroupant 84 % des effectifs de dirigeants de ce secteur.

Les effectifs par taille et secteur…

Toute taille et tous secteurs confondus, le nombre de dirigeants d’entreprises s’élève à 138 760 personnes en 2010 soit une baisse de 11,4 % par rapport à 2009. Ce repli s’explique principalement par le nombre élevé de défaillances en 2010 (60 277 entreprises).

Le recul des effectifs a été plus marqué dans les entreprises de moins de 20 salariés (-13,5 % par rapport à 2009) et celles employant entre 20 et 49 salariés (-10 % par rapport à 2009). La baisse a été moins nette dans les entreprises employant plus de 50 salariés (-3,6 % par rapport à 2009).

Même si la quasi-totalité des secteurs sont touchés, celui de la construction a enregistré la plus forte baisse d’effectifs (-15,4 % en 2010) tout comme celui de l’industrie et de l’énergie (-15,2 % en 2010). A contrario, le secteur des activités financières est le seul secteur à avoir vu ses effectifs s’accroître entre 2009 et 2010 (+2,7 % dont une hausse de 6,2 % pour les seules activités des sociétés de holding).

Les entreprises de moins de 20 salariés concentrent 66 % des effectifs tous secteurs confondus (soit 91 920 personnes). Les 34 % restants sont équitablement répartis entre les entreprises employant entre 20 et 49 salariés (22 020 personnes) et celles employant plus de 50 salariés (24 820 personnes).

Cette répartition se retrouve dans tous les secteurs et elle est conforme à celle des entreprises en France (94 % des entreprises en France sont des TPE, c’est-à-dire employant moins de 10 salariés).

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page