RIP : travailler plus pour gagner plus !

La nouvelle loi de finance rectificative de 2012 a définitivement enterré une des mesures phares instaurées par Nicolas Sarkozy, celle du « travailler plus pour gagner plus ».

L’ancien gouvernement avait mis en place, dans le cadre de la loi TEPA, un système d’allègement fiscal relatif aux heures supplémentaires. Depuis le 1er septembre, la réduction de cotisations sociales salariales dans le cas des heures supplémentaires sera annulée dans toutes les entreprises. La déduction forfaitaire patronale dans les entreprises de 20 salariés et plus est, elle, totalement supprimée.

Quitter la version mobile