GérerGestionSalaire & Cotisations sociales

Revalorisation du SMIC au 1er janvier 2014

Le Ministre du Travail, de l’emploi, de la formation
professionnelle et du dialogue social, Michel Sapin, a rappelé qu’au  premier janvier 2014 le SMIC, montant  du salaire minimum en France, passerait , à
9,53 euros bruts contre 9,43 euros au 1er janvier 2013, soit 1445.38 euros
bruts mensuels sur la base de la durée légale de 35 heures hebdomadaires.

Cette
revalorisation de +1.1% a pour objectif d’assurer une progression du pouvoir
d’achat des salariés dont les rémunérations sont les plus faibles compte tenu
du niveau de l’inflation (+0.6% sur l’année), tout en préservant l’emploi des
moins qualifiés. Le minimum garanti sera quant à lui relevé de 0,6 % au
titre de l’inflation et s’établira donc à 3,51 euros au 1er janvier 2014.

Quelle en
est la raison ?

Le
gouvernement suit en cela la recommandation du groupe d’experts sur le Smic. Ce groupe
d’experts sur le Smic émet chaque année des recommandations concernant
l’évolution du salaire minimum. Sa composition a été complètement renouvelée au
mois d’avril 2013 et est  présidé
par François Bourguignon, directeur d’études à l’EHESS.

Smic et salaire minimum

Le Smic
correspond au salaire minimum en vigueur en France. Les employeurs ne
peuvent donc rémunérer un salarié, quel que soit son contrat, en-dessous de ce
seuil. Mais les conventions et accords collectifs peuvent eux aussi définir une
rémunération minimale selon l’emploi occupé. Dans ce cas, c’est le salaire
minimum conventionnel (supérieur au Smic) qui est en vigueur.

Combien de
personnes sont au Smic en France ?

Au
1er janvier 2013, 1,9 million de salariés (hors apprentis et hors
intérimaires) des entreprises du secteur concurrentiel étaient payés au Smic,
ce qui représente 13% des salariés. Si l’on prend en compte l’ensemble des
salariés (y compris dans l’administration, les associations), 3,1 millions
de personnes étaient rémunérées au Smic au
1er janvier 2013.

A quoi correspond le Smic ?

Le
Smic correspond à un salaire horaire en dessous duquel, légalement, aucun
salarié de plus de 18 ans ne doit être payé quelle que soit la forme de sa
rémunération (au temps, au rendement, à la tâche, à la pièce, à la commission
ou au pourboire…).

Comment le SMIC est-il revalorisé ?

Conformément
aux principes fixés par le Code du travail, le SMIC est revalorisé :

  • chaque 1er janvier, en tenant
    compte de l’évolution de l’indice mensuel des prix à la consommation hors
    tabac des ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de
    vie augmentée de la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire
    moyen des ouvriers et des employés (avec possibilité, pour les pouvoirs
    publics, de décider d’une revalorisation supplémentaire) ;
  • et lorsque cet indice des prix
    à la consommation atteint un niveau correspondant à une hausse d’au moins
    2 % par rapport à l’indice constaté lors de l’établissement du SMIC
    immédiatement antérieur.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page