GérerGestion du temps et du stressLe B.A. BA de la gestionManagementPlanifier ses actions

Redonner du sens à l’action

Si certains créent leur société pour gagner plus d’argent, l’immense majorité des dirigeants sont en quête de sens. On parle de plus en plus de missions de l’entreprise, de valeurs ou encore de responsabilité sociétale des entreprises. Mais qu’en est-il exactement  en ce début d’année?

La mission et les valeurs de l’entreprise

La mission d’une entreprise va au-delà de la simple rentabilité ou de faire du chiffre d’affaires. Il s’agit du but ultime de votre société. Adopter une raison d’être, c’est mettre en exergue le fait que l’entreprise ne se réduit pas qu’à la recherche du profit. C’est lui donner un sens et une direction. Vous ne créez pas seulement un produit : vous répondez à un besoin et vous êtes utile pour la société. Il vous faut donc exprimer ce but. Le but n’est pas, par exemple, de créer un magazine ou juste d’émettre une information sur l’entrepreneuriat mais de transmettre une information de qualité et fiable pour soutenir les entrepreneurs et les aider à développer leur entreprise.

Cette mission a un impact sur les candidats et les salariés qui doivent y adhérer pour donner du sens à leur travail en dehors de la « simple » rémunération. Une société qui tombe sous le joug des actionnaires et perd son âme n’arrivera que peu à motiver ses équipes.

La responsabilité sociétale des entreprises

Aujourd’hui, les entreprises demeurent la solution à la crise de l’énergie et à la disparition de la biodiversité. Plus largement, c’est l’impact sur la société qui est aujourd’hui l’enjeu des entreprises. Celles, qui ne vont pas dans une direction positive, vont déjà dans la mauvaise direction. Certaines sont déjà à la une des médias et doivent assumer une fronde qui vient aussi bien de l’interne que de l’externe.

Les salariés n’ont pas envie de faire partie d’une entreprise qui n’a pour objectif que le profit au détriment de la protection de la planète par exemple. D’ailleurs, les grands groupes sont conscients du fait que la nouvelle génération regarde avec attention leurs valeurs et ne s’en laisse pas compter. Adopter une démarche en ce sens est devenu essentiel et ne doit pas être qu’une affaire de communication.

Un respect profond pour les collaborateurs

Le cœur d’une entreprise, ce sont ses salariés. Nombre de dirigeants oublient que sans eux ils ne pourraient pas faire tourner leur entreprise. Ils considèrent qu’ils leur offrent un salaire, qu’ils sont bien payés par rapport à l’extérieur et que le chômage fait rage. Ils pensent donc qu’ils n’ont rien à donner de plus. Erreur ! Finalement, ils oublient l’essentiel : c’est grâce à eux que l’entreprise peut aller aussi loin. Oublier que les salariés sont des êtres humains qui vivent au rythme de leurs émotions et sont en quête de sens, c’est oublier que les entreprises doivent être au service de l’Homme et non l’inverse.

1 – Saluer chaque personne que l’on rencontre

Il est vrai que les gestes barrières nous ont éloignés les uns des autres et ont permis de ne pas saluer ni de serrer la main pour éviter la pandémie mais certains en ont profité pour ne plus saluer du tout !!! Vous avez quelques salariés alors le minimum est de saluer chaque personne en arrivant. Si vous êtes en retard et que vous n’avez pas pris le temps, leur envoyer un message dans la journée ne coûte rien et vous rendra plus humain. La cohésion des équipes passe par des gestes simples. Si vous en avez beaucoup et si cela prend du temps, vous ne devez jamais faire l’impasse de donner de l’attention à ceux que vous croisez et de vous arrêter 10 secondes pour leur dire bonjour.

Bien entendu, vous ne connaîtrez pas forcément tous les noms de vos salariés mais vous devez donner le maximum pour mémoriser chaque personne, que ce soit leurs noms ou leur visage ! Une des astuces d’un expert en relations humaines si vous ne voulez pas être dans l’embarras est d’adopter des réponses du type « oh je connais votre nom mais j’ai oublié votre prénom, je l’ai sous le bout de la langue vous pouvez me le redonner ». Vous finirez bien par le retenir.

2 – Respecter la diversité des religions et des cultures

Votre entreprise accueille des personnes aux multiples religions avec des dates de fêtes différentes. Certes, la base ce sont les fêtes traditionnelles dont celles de la chrétienté mais rien ne vous empêche de prendre en compte les dates des autres religions, soit en envoyant un message, soit en donnant une journée supplémentaire par an à toutes les religions. La moindre des choses, c’est de les connaître et de les noter dans un calendrier et de donner en contrepartie à tout un chacun une journée selon leur choix.

Inutile de se voiler la face, nous accueillons diverses cultures mais le pire qu’un dirigeant puisse faire est de se contenter de lieux communs éculés. Limiter la richesse culturelle d’un pays à des sushis ou des plats est peut-être une bonne idée mais est fort réducteur. Internet permet de voyager dans tous les pays du monde en y consacrant seulement une heure ou deux et cela vous donnera en plus certainement des idées pour votre business.

Attention à cette évidence ! Mettre, par exemple, tous les pays d’Asie dans le même sac (japonais, chinois, cambodgiens, coréens, vietnamiens…) demeure vraiment une maladresse à éviter. Certains pays se sont fait la guerre pendant des décennies et gardent des ressentiments les uns envers les autres profondément gravés dans leur cœur et surtout ils ont leur fierté nationale. Évitez la phrase qui tue : « vous ce n’est pas pareil de toute façon ».

2 – Ne pas négliger la rémunération

Les salariés passent en moyenne 7 à 8h à leur poste et quelques-uns peuvent considérer que leur salaire n’est pas en adéquation avec l’implication qu’ils fournissent. Tout le monde n’a pas le même salaire et votre entreprise suit probablement les critères de la société avec des métiers forts rémunérateurs et d’autres qui le sont moins. Un salarié le sait et même s’il constate quelques injustices, il ne va pas remettre en question son travail s’il considère que vous faites au mieux à la matière. Les possibilités ne sont pas illimitées mais vous pouvez :

  • Valoriser le travail de chaque personne par des remerciements qui peuvent se faire dans le quotidien comme lors de réunions.
  • Proposer une montée en compétences qui ouvre à chacun de nouveaux horizons et avoir de nouveaux projets qui propulseront en même temps l’entreprise.
  • Réaliser avec sérieux et écoute les entretiens d’évaluation et ouvrir de nouvelles perspectives au salarié. 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page