BusinessCréerFemme et entrepreneuriat

Récompense-t-on de plus en plus l’entrepreneuriat féminin ?

A l’heure actuelle, seules 32% des femmes françaises, de 18 à 64 ans, sont
à la tête d’une entreprise nouvellement créée selon l’APCE. Elles ne sont
pourtant pas à la traîne en terme de participation à l’économie positive,
puisque 42 % des créateurs de sociétés qui sont financés par l’ADIE en France
sont des femmes. De plus en plus de mesures visent à atteindre la parité, et
sont mises place chaque année par des organismes privés comme publics.
Récompense-t-on de plus en plus cet entrepreneuriat au féminin, et comment
est-il valorisé ?

La promotion de
l’entrepreneuriat féminin

Le taux de femmes entrepreneures est en hausse depuis quelques années.
Plusieurs structures ont contribué à ce développement en lançant des projets
ayant pour but de consolider leur place dans le monde de l’entreprise. D’autres
ont communiqué sur les freins rencontrés lors de la création d’entreprise et
les moyens permettant de les combattre, afin de contribuer au développement de
l’esprit d’entreprendre chez les femmes.

Le Laboratoire de l’égalité a par exemple établi une Charte de
l’entrepreneuriat féminin, qui consiste à élaborer des mesures concrètes pour
augmenter le taux de réussite des femmes. Il repose sur 5 points essentiels :
créer une véritable culture de l’entrepreneuriat féminin, disposer de données
sur le sexe dans les outils statistiques pour mieux en cerner les mécanismes,
faciliter et garantir l’accès au financement, accompagner, encourager et
soutenir le développement des entreprises créées ou reprises par des femmes, ou
encore améliorer le statut des entrepreneures et l’articulation des temps de
vie.

Les
prix de l’entrepreneuriat, un bon moyen de stimuler le dynamisme économique
féminin

Depuis quelques années, les prix dédiés aux femmes
ne cessent de se multiplier. Parmi ceux-ci, on trouve notamment le Cartier
Women’s Initiative Awards, un concours international de création d’entreprise
destiné aux femmes, le Créarif Entreprendre autrement, un concours local
récompensant 5 entreprises franciliennes d’économie sociale et solidaire, très
proche du prix Créatrices d’avenir, un célèbre prix de l’entrepreneuriat
féminin en Ile-de-France.

Le Diversitelles Business Awards permet quant à lui
de mettre en avant les femmes issues de la diversité, tandis que des
spécialistes de l’économie décernent également des trophées tels que le prix
Ernst & Young « Entrepreneur de l’année ». De même, Le Phare
représente un concours euroméditerranéen de la création d’entreprise et La
Tribune Women’s Awards est un prix offert aux femmes chefs d’entreprises et
cadres dirigeantes reconnues pour leurs innovations ou leur implication
particulière.

Les
salons professionnels dédiés aux femmes, un facteur de développement

Le salon Planète PME, organisé en juin, à Paris, le
Salon des entrepreneurs, qui se déroule en février à Paris, en juin à Lyon et
en novembre à Nantes, le Salon des micro-entreprises qui a lieu en octobre à
Paris ou encore le Women’s Forum en octobre, à Deauville, ont tous des espaces
réservés aux femmes, avec des conférences, forums et autres expositions qui
leur sont entièrement dédiés. Une belle façon de favoriser les rencontres, de
nouer des liens et de donner à certaines les moyens de se lancer !

Alors oui l’effort a augmenté mais le chemin à
parcourir reste encore long.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page