Actualité

Rachat de Yahoo ! : chute d’un pilier de la Silicon Valley

Le savoir de Marissa Mayer n’a pas suffi à sauver l’un des plus vieux moteurs de recherche de l’histoire d’internet. Yahoo ! vient de confirmer son rachat par Verizon, une entreprise américaine de télécommunications, pour 4,5 milliards de dollars. Prévue depuis l’été dernier, l’opération sera finalisée le mardi 13 juin.

Verizon rachète Yahoo ! : l’échec de Marissa Mayer

Fondée par David Filo et Jerry Yang en 1995, l’entreprise Yahoo ! vient d’officialiser son rachat par le géant des télécoms Verizon. Perçue comme la possible sauveuse de la société à son arrivée dans l’entreprise en 2012, Marissa Mayer, sa nouvelle PDG, a malheureusement déchanté. De défaite en défaite, la firme, qui comptait parmi les « pionnières » des moteurs de recherche, a fini par s’enliser dans une situation inextricable. Même l’accord de la fusion s’est avéré une épreuve. La jeune PDG, qui a repris les rênes après une brillante carrière chez Google, a pourtant pris des initiatives ambitieuses : en 2013, Yahoo ! rachetait la plateforme de micro-blogging tumblr pour un milliard de dollars. Ce geste aurait du booster l’entreprise mais a, au contraire, plombé les jeunes internautes utilisateurs de ce site. « Tenter de résoudre (les) problèmes en procédant à des rachats fonctionne rarement » commentait Rob Enderle du cabinet Enderle Group au sujet de cette stratégie. Selon d’autres analystes, la société n’aurait pas su monétiser ses services, au profit de Facebook et Google.
Plus grave, la firme a concédé l’an dernier que le service mail de Yahoo ! avait subi deux cyberattaques en 2013 et 2014. Tous les comptes utilisateurs auraient alors été piratés, ce qui a largement contribué à entacher la réputation de l’entreprise. Celle-ci fait d’ailleurs l’objet d’une enquête sur sa façon de gérer l’affaire. 

Un avenir plutôt sombre pour Yahoo !

La société tenait difficilement le coup et vit depuis un moment aux crochets de ses parts dans le géant asiatique Alibaba. Rachetée pour 4,5 milliards de dollars, Yahoo ! se voyait pourtant valorisée à 125 milliards de dollars dans les années 2000 et sa capitalisation boursière n’est plus que de 40 milliards.
En rachetant la firme, Verizon compte l’intégrer à une nouvelle entité appelée Oath, composée notamment des restes de Yahoo ! et d’un autre disparu d’internet, AOL. Quant au futur du nom de la société, il serait au cœur d’un débat : certains le pensent voué à disparaître mais d’autres considèrent logique de le conserver. 2 100 salariés de Yahoo ! seraient néanmoins susceptibles de perdre leur emploi. Ceci dit, Marissa Mayer quittera son poste avec la somme de 23 millions de dollars, dont trois en cash. Elle empochera également 187 millions de dollars d’action Yahoo ! « Malgré son incapacité à accomplir ce pour quoi elle avait été embauchée : relancer une icône d’Internet en plein essoufflement » souligne le Wall Street Journal.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer