Management

Les 7 plaisirs capitaux du management

Être
manager n’est pas toujours une partie de plaisir, notamment lorsqu’on débute.
Diriger une équipe peut s’avérer être stressant, voire très compliqué. Le
manager est souvent amené à vivre avec des contradictions, il n’est pas
forcément mieux rémunéré que ses collaborateurs. Si l’on tombe dans le
subjectivisme, on serait tenté de penser que le métier de manager n’apporte que
des soucis. Toutefois, le nombre de personnes qui s’engage dans cette voie est
sans cesse en hausse. C’est la preuve que l’on peut encore éprouver du plaisir
en effectuant ce travail. Zoom sur les sept plaisirs capitaux du management.

Obtenir des résultats collectifs

C’est la raison d’être
du manager qui a su faire émerger des synergies entre les membres de son
équipe. Le résultat peut être exprimé en chiffres d’affaires, en marge, qualité
ou la satisfaction client. C’est toujours en grande partie les effets
résultants d’un management efficient. 

Le développement de ses collaborateurs

Une grande source de
satisfaction dans le métier de manager est de contribuer à la réussite de ses
équipiers. Si ses collaborateurs ne progressent pas, c’est qu’il y a une faille
dans la stratégie du manager. Un bon manager ne se contente pas d’observer, il
s’implique. 

La découverte des talents

Le premier plaisir est
de pouvoir admirer des collaborateurs qui ont de l’initiative. Cela vous donne
le sentiment de toujours pouvoir compter sur quelqu’un. Le second plaisir est
aussi la capacité de convaincre sa propre hiérarchie et les responsables RH à
les promouvoir. 

Les défis et challenges

On dit toujours que les
potentiels se révèlent dans les défis, que ce soient les nôtres ou ceux des
autres. Il ne faut jamais baisser les bras dans les moments difficiles. Il faut
avoir du courage et relever le défi. Les défis et les challenges permettent de
se dépasser et de rebondir. Ils nous obligent à penser et agir hors des «
sentiers battus ». 

La proactivité

C’est un des plaisirs
que le manager éprouve au cours de sa carrière. Loin de s’apitoyer sur « le bon
vieux temps » ou sur un monde idéal, le manager heureux transforme les
contraintes en données à traiter. Le plaisir de changer et de s’adapter réside
dans la capacité à construire l’avenir avec son équipe.

L’influence

L’influence est une
qualité que tout manager doit avoir. En réalité, ils sont les seuls à avoir ce
pouvoir. Le fait d’influencer son équipe peut engendrer des impacts positifs
sur le travail. Influencer, c’est faire faire aux autres, et en particulier à
ses collaborateurs, ce qu’ils ne feraient pas spontanément. Le « nec plus ultra
» émerge lorsque les influencés reconnaissent que vous avez bien fait de les
influencer. Octroyez-vous aussi le plaisir d’influencer vos managers, vos
clients et partenaires. Acceptez aussi d’être influencé par eux. 

L’apprentissage continu

C’est probablement le
plus intense des plaisirs lié à l’activité de manager. Grâce à sa curiosité
active, le manager apprenant retrouve l’enfant ingénu enfermé au fond de
lui-même. Tout évènement devient alors une source d’apprentissage : un
changement, une crise, un conflit, une erreur, une nouvelle génération….

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer