Actualité

Patrons inquiets : niveau record

La 14ème édition du baromètre de la CGPME et de KPMG, ne présage rien de bon. Les patrons se déclarent désormais inquiets l’accès au crédit et le financement des PME.

Si le dernier baromètre présenté n’augurait rien de bon, l’inquiétude des dirigeants s’est encore accrue. Elle touche désormais 86 % des dirigeants contre 73% en mars 2012. Les causes ? D’abord les hausses de couts (qui devraient être encore impactées avec l’augmentation du smic) et des prix des fournisseurs (61 %) qui accusent cependant une baisse puisqu’ils ce situaient à 65% en mars 2012. Ensuite, et plus inquiétant, les baisses de chiffre d’affaires qui atteignent le niveau de 46 % contre 36%. En petit dernier les problèmes de financements et de trésoreries qui passent de 27% à 31 %.

Les conditions de l’accès au crédit se renforcent

Si les besoins en financement ont augmenté, 30 % des dirigeants montrent que les conditions d’accès se sont renforcées. Les dirigeants de PME s’auto-limitent puisque 33 % d’entre eux le déclarent contre 27 % lors du dernier baromètre.

Désormais ce n’est pas moins de 73 % des dirigeants de PME qui déclarent ressentir au moins une mesure de durcissement. Ce durcissement est principalement du à l’augmentation des frais élevés ou à l’octroie de montants plus faibles que souhaités pour 47 % d’entre eux mais également du fait des garanties exigées pour 41 % d’entre eux.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer