Parité dans les entreprises : les sanctions tombent !

Ce matin, la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a annoncé au « Parisien », que deux entreprises n’ayant pas fait d’efforts en matière de parité vont être sanctionnées.

La loi du 2 novembre 2010, votée par le gouvernement Fillon oblige toutes les structures, publiques et privées, et comptant au moins 50 salariés, d’être couvertes par un accord relatif à l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes.

Sanctions pour non respect de la parité ? C’est une première en France.
Et cela intervient ce jeudi 25 avril, Journée internationale pour l’égalité des salaires.

Les deux entreprises sanctionnées, l’une privée situé en Aquitaine et l’autre publique en Ile-de-France, pratiquaient des écarts de rémunération entre leurs salariés hommes et femmes, allant jusqu’à 500 euros par mois, et cela pour un même poste et à qualification égale. Elles se sont donc vues respectivement infliger des amendes de 5.000 et 8.000 euros par mois.

La question de l’égalité professionnelle est non seulement obligatoire, mais est aussi essentielle pour une entreprise. On note néanmoins que beaucoup d’entreprises ignorent tout ou partie de leurs obligations.

Désormais se sera L’EGALITE ou la PENALITE !

Exit mobile version