Actualité

Parisot s’oppose aux textes de l’accord sur l’emploi

Après quatre semaines de négociation entre signataires et opposants du texte, le ministère du travail doit rendre lundi une copie de l’accord sur l’emploi du 11 janvier. Parmi les opposants y figurent l’actuelle présidente du Medef, Laurence Parisot.

«Laurence Parisot n’est pas satisfaite de la réécriture de plusieurs dispositions de l’accord qui modifie l’équilibre général du texte», a-t-on déclaré dans l’entourage de la présidente du Medef. Quant à Gilles Gateau, directeur de cabinet du ministre du Travail, celui-ci a affirmé jeudi soir, selon le Figaro, «ne pas être au courant». «Il y a, il est vrai, 3 ou 4 points qui restent à trancher car il faut bien un moment ou un autre poser une option si nous voulons que cet accord existe dans les faits».

Selon Laurent Berger (CFDT), lors d’une discussion entre syndicats et Medef jeudi après-midi, qui devrait se poursuivre tout le week-end, le projet de loi doit reprendre «l’accord, tout l’accord, rien que l’accord», insistait Laurent Berger (CFDT). «Nous sommes très, très, vigilants à ce qu’il respecte à la virgule le texte», a ajouté Mme Parisot.

Le Medef est surtout contre la proposition de loi PS pour empêcher les fermetures de sites rentables. Si cette proposition, actuellement en préparation, obligeait les industriels désireux de fermer un site à le vendre (avec le risque d’une reprise par un concurrent) «ce serait de nature à nous faire retirer notre signature», a expliqué Patrick Bernasconi, le négociateur du patronat.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page