Parisot ne pourra pas se représenter

La bataille a fait rage ces derniers temps concernant une éventuelle modification des statuts qui aurait permis à Parisot de se présenter à nouveau en tant que présidente de l’organisation patronale. Certains ouvertement contre, d’autres pour. Le résultat qui aurait autorisé la dirigeante des patrons à continuer de briguer un troisième mandat vient de tomber : elle ne pourra pas se présenter à un troisième mandat.

La réforme devait passer le cap du conseil exécutif pour pouvoir passer en assemblée générale qui a lieu le 16 avril et où une majorité des deux tiers des 560 membres votants aurait été requise. 

Laurence Parisot y jouait déjà donc son avenir et devait en cas de rejet, définitivement renoncer. Le résultat est donc tombé

Une véritable campagne

Les tractations sont allés bon train puisqu’ aucun consensus ne semblait de dégager la veille du vote entre les 44 membres du conseil exécutif. Et sans accord, pas de présentation devant l’assemblée générale du 16 avril. Pour arriver à se présenter à un troisième mandat, le clan Parisot a du énormément batailler et un membre du conseil évoque des « pressions du clan Parisot … énormes pour faire pencher la balance en sa faveur ».

Une opposition qui a grandit

Le résultat est somme toute logique, l’opposition s’étant fortement densifiée au fil du temps. Pour preuve, des fédérations ont élevé la voix et notamment certains Medef territoriaux (Paca, Rhône-Alpes, Ile-de-France) qui ont ouvertement montré leur désaccord avec un éventuel changement. Des soutiens habituels de la présidente ont aussi disparu tels que Charles Beigbeder ou Patrick Bernasconi.

Cependant comme le rappelait un dirigeant « Beaucoup d’entre eux (ndlr : les membres du conseil executif) doivent leur poste à Laurence Parisot » et elle pouvait ainsi compter sur le soutien d’une dizaine de fédérations sur 22 ainsi que de quatre territoires sur 12.

Le décompte arithmétique demeurait pourtant légèrement en sa défaveur et le secret de l’urne n’a pas permis à la candidate de procéder à un véritable tour de force. 

Quitter la version mobile