Actualité

[Etude] L’optimisme peut nuire à la santé de votre entreprise

Les entrepreneurs seraient de singuliers optimistes

Selon les études réalisées en 2013, un optimisme « délirant » caractérise de manière structurelle les entrepreneurs et les dirigeants. Cette attitude bercée d’illusion, selon laquelle le succès sera inévitablement au rendez-vous serait fortement encouragée par la favorisation des croyances au détriment de la rationalité. Si 100% des créateurs croient en leur succès lors de la création de leur entreprise, 50% seront déçus. En effet, selon l’Observatoire des Entreprises de la Coface, en France, 48% des entreprises créées début 2007 n’étaient plus en activité en 2013. Il y a de toute évidence une mauvaise évaluation des risques de la part de beaucoup d’entrepreneurs.

L’excès d’optimisme serait renforcé par l’idéalisation du parcours de certains entrepreneurs et leaders dont les mérites vantés à travers des success stories Notre cerveau raffole de ces histoires car elles sont faciles à retenir et donc sont mobilisées instantanément. Or, la réalité est toute autre car il existe une multitude d’entrepreneurs qui connaissent des difficultés, voire des échecs cuisants !

Accepter le hasard tout en évaluant le risque de la création

Il semble nécessaire de ne pas se limiter à ce qui est disponible sous nos yeux mais bien d’envisager les scénarios qui ne sont pas visibles au premier abord. Pour cela, il faut accepter que le hasard puisse jouer un rôle parfois aussi important que le scénario initial dans les succès : nous sommes naturellement trop enclins à penser que l’on peut tout maîtriser et cela amoindrit la justesse de notre perception du risque et de l’incertitude. Enfin, il vaut mieux mettre l’instinct et le flair de côté dans les décisions et privilégier les nombres et les rapports.

Une prise de risque excessive

Suivant les récents sur le lien entre optimisme et prise de risque excessive chez les entrepreneurs. De manière générale, plus les dirigeants sont optimistes, plus l’exposition à la dette de l’entreprise augmente.

La bonne attitude pour un entrepreneur et un dirigeant serait-elle donc de devenir un peu plus pessimiste ? Surprenant, mais peut-être plus réaliste…

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page