Actualité

Offensive fiscale contre la boisson énergisante

Un amendement adopté par la Commission des affaires sociales préconise une nouvelle taxe sur les boissons énergisantes. Une démarche visant à diminuer la consommation de boissons énergisantes en France.

L’amendement pour la « taxe Red Bull » sur les boissons énergisantes a été adopté mardi soir par la Commission des Affaires Sociales. Si le texte était voté lors de la prochaine séance, la taxe s’élèverait à 100 euros par hectolitre, soit 33 centimes d’euros pour une canette.

Le marché des boissons énergisantes contre la santé publique

C’est Gérard Bapt, député PS de Toulouse, qui a déposé l’amendement dans le cadre de l’examen du projet budgétaire de la Sécurité sociale pour 2014. Il justifie cette nouvelle offensive contre les boissons énergisantes par des questions de santé publique. Elle aurait pour objectif de dissuader les consommateurs de boissons riches en caféine et/ou en taurine. Le récent rapport de l’Agence Sanitaire (Anses) souligne les risques de santé entrainés par ce type de boisson. Il causerait en effet des problèmes cardiologiques et neurologiques.

Le mur du ras-le-bol fiscal

Pour autant, les élus de droite se sont opposés à cet amendement. « Je ne suis pas certaine que les taxes soient systématiquement la bonne manière de procéder, je suis réservée sur la multiplication », a déclaré Marisol Touraine, Ministre de la santé, opposée elle aussi à cette nouvelle taxe.

La question est donc en suspens, d’autant plus que le gouvernement doit faire face à l’agacement causé par l’augmentation massive des taxes.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page