Votre nom, la voie vers la richesse?

Le Monde dévoilait hier une étude du site d’offres d’emplois The Ladders selon laquelle les personnes aux noms courts sont mieux rémunérées.

En effet, parmi les prénoms les mieux payés, on retrouve Tom, Rob, et Dale. Chez les femmes, Lynn, Melissa, Cathy et Dana sont en pole position. Rappelons par exemple que le nom de Bill Gates vient souvent aux lèvres lorsqu’il s’agit de parler des personnalités les mieux payées et les plus philanthropiques.

Car le site suggère que la brièveté de votre nom affecte la perception que l’autre a de vous. Votre interlocuteur vous attribuera plus facilement des qualités humaines et vous rendra moins intimidant, comme l’affirme le professeur de management John L. Cotton au site Quartz. Si vous n’avez pas la chance d’avoir un patronyme concis, raccourcissez-le, au moins dans le cadre de votre entreprise. Osez Stef en lieu et place de Stéphane.

Déjà, en 2010, le site LinkedIn, grâce à une base de 100 millions d’utilisateurs, démontrait que les noms les plus courts (environ 4 lettres) étaient les plus fréquents aux postes de PDG. En France, Gilles est numéro 1.

Quitter la version mobile