Actualité

Nicole Bricq : Le made in France doit aller au-delà des clichés

Afin d’aider les exportateurs français en mal de compétitivité, le gouvernement prévoit de renforcer l’attractivité de la France.

Un concept 100% made in France

En effet, le gouvernement a annoncé mercredi son intention de créer, avant le 1er mai, la « Marque France », confiée au publicitaire Philippe Lentschener, PDG du groupe McCann France. Pour compléter la marque, la styliste Agnès B, le vice-président de Toyota Europe Michel Gardel, la présidente de General Electric France Clara Gaymard et le président d’Equancy & Co Robert Zarader ont également été sollicités.

«La France est un grand pays, par sa diplomatie, son appareil de défense, sa place déterminante en Europe, ses grandes entreprises qui sont présentes dans le monde entier, mais elle ne le sait pas et les Français figurent au rang peu enviable de numéro un pour le scepticisme», a déclaré mercredi Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur, lors d’une conférence de presse à Bercy.

Un concept au-delà des clichés

Outre «les fromages, les Champs-Elysées, les châteaux de la Loire et les amoureux», la « Marque France » doit dépasser les clichés. Elle a pour but de « dépasser la crise de confiance» que connaît actuellement la France. Ce concept «fédérateur d’énergies» sous la forme d’une «marque ombrelle» abritera d’autres marques, entreprises ou régions qui font leur propre communication.

Initialement prévue dans le pacte de compétitivité, la stratégie de la marque « ombrelle » est simple. Il faut ainsi «que celui qui a un gîte dans le Tarn-et-Garonne ou dans l’Aveyron, qui est sur internet, puisse utiliser la marque comme par exemple Renault qui vend ses voitures au Brésil», a expliqué Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif.

Par ailleurs, le groupe McCann France a déjà des idées en tête et va s’inspirer de «l’American Dream», autrement dit le «rêve américain», pour créer la marque. «Le fait d’avoir ce référentiel commun, ça n’existe pas» pour l’hexagone, a précisé le publicitaire. «Il faut le faire d’une manière non nostalgique, mais tournée vers le futur», a-t-il ajouté.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page